•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'attente pour une opération du genou, de la hanche et de la cataracte s'allonge

Pour une prothèse de remplacement pour une hanche, 90 % des patients de la Nouvelle-Écosse attendent 750 jours. Pour un genou, il faut 800 jours. Tandis que partout au Canada, l'objectif est de moins de 182 jours.

Le ministre de la Santé, Cameron Friesen, rétorque qu’un financement de plus de 5,3 millions de dollars a été annoncé l'automne dernier pour accroître le nombre d’opérations chirurgicales de la hanche et du genou à 1000 interventions annuellement.

Photo : The Associated Press

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau rapport de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) affirme que trop de patients manitobains ne sont pas en mesure de subir une intervention chirurgicale au genou, à la la hanche ou de se faire opérer des cataractes dans les délais recommandés.

L’organisme indépendant à but non lucratif mentionne que 49 % des Manitobains ont subi un remplacement de la hanche dans le délai d'attente recommandé de six mois en 2018, contre 66 % en 2016.

L'année dernière, les statistiques pour l'ensemble du Canada étaient de 75 %.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Manitoba, Wab Kinew, tient pour responsable de ces longs temps d'attente la restructuration du système de la santé du gouvernement provincial.

Le ministre de la Santé, Cameron Friesen, rétorque qu’un financement de plus de 5,3 millions de dollars a été annoncé l'automne dernier pour accroître le nombre d'opérations chirurgicales à la hanche et au genou à 1000 interventions annuellement.

Ce financement permettra aussi d'effectuer 2000 interventions chirurgicales supplémentaires de la cataracte en 2019. Selon le bureau du ministre, il s’agit d’une hausse de 16 % par rapport à l’an dernier.

Le rapport de l’ICIS indique que 37 % des Manitobains ont reçu une prothèse en remplacement du genou dans les six mois recommandés, comparativement à 34 % en 2016. La moyenne canadienne pour obtenir une prothèse au genou dans les délais recommandés était de 69 %.

Le pourcentage de patients ayant subi une opération de la cataracte dans les 16 semaines recommandées était de 29 %, contre 34 % deux ans plus tôt. Au Canada, les statistiques pour 2018 étaient de 70 %.

« Moins de Manitobains subissent l'opération dont ils ont besoin à temps, ce qui signifie qu'ils attendent depuis des mois dans la douleur et l'inconfort », affirme Wab Kinew.

Selon lui, il s’agit d’une répercussion négative de la restructuration du système de santé au Manitoba.

« C’est ce qui arrive quand le gouvernement se concentre uniquement sur la réduction des coûts et ignore les besoins des patients », ajoute-t-il.

Le chef du NPD estime qu’en 2014, 71 % des Manitobains qui avaient besoin d’une prothèse en remplacement de la hanche ont été opérés dans les délais prescrits.

Le ministre de la Santé répond que davantage de personnes ont besoin de ces interventions chirurgicales maintenant.

« Il faut tenir compte de la quantité de chirurgies, affirme-t-il. Notre population vieillit. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !