•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers des mesures préférentielles pour les voitures électriques à Gatineau?

Le moteur d'une voiture électrique.

Une des propositions à l'étude est de permettre aux voitures électriques de circuler sur les voies réservées au transport en commun et au covoiturage (archives).

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Nathalie Tremblay
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Gatineau devrait-elle accorder des mesures préférentielles aux conducteurs de voitures électriques? La Commission sur les transports, les déplacements durables et la sécurité a amorcé une réflexion sur la question, qui pourrait l'amener a faire des recommandations au conseil municipal.

Lors d'une rencontre, mercredi, les membres de la Commission ont entendu les propositions de plusieurs groupes, soit l'Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ), l'organisme Vivre en ville, Mobio, Action-Climat-Outaouais (ACO), la Société de transport de l'Outaouais et Hydro-Québec.

Le délégué régional de l'AVÉQ, Sylvain Michaud, a soutenu que le nombre de véhicules rechargeables —ce qui comprend les voitures hybrides et les voitures totalement électriques — est de 814 en Outaouais, alors qu'ils représentent 1 % du parc automobile au Québec. C'est une tendance qui est à la hausse, selon lui.

Parmi les mesures préférentielles proposées par l'AVÉQ : la possibilité pour les voitures électriques de circuler dans les voies réservées au transport en commun et au covoiturage.

Gatineau pourrait jouer un rôle dans l'électrification des transports

Même si elle reconnaît que le « virage électrique » est plus lent dans la région, la présidente de la Commission, Audrey Bureau, croit que Gatineau doit réfléchir à ce qu'elle entend faire.

Notre intention, c'est d'avoir le débat une fois pour toutes. Plusieurs villes ont eu ce débat au cours des dernières années. [...] Je crois que Gatineau est mûre pour avoir cette réflexion, a soutenu l'élue.

Les transports représentent 40 % des gaz à effet de serre qui sont produits, a-t-elle ajouté. Nous sommes dans une situation climatique préoccupante. La Ville devrait-elle encourager l'électrification des transports, jouer un rôle là-dedans? s'est-elle demandé.

Parmi les mesures qui pourraient être envisagées se trouvent des tarifs réduits dans les stationnements municipaux et la gratuité du stationnement pour les voitures électriques qui utiliseront les bornes de recharge de la Ville.

La Commission sur les transports, les déplacements durables et la sécurité analysera les propositions faites par les différents groupes et se réunira à nouveau ce printemps afin de décider quelles seront ses recommandations.

Le débat sera par la suite soumis au conseil municipal. On peut donc penser que la décision sera prise en 2019, a conclu la conseillère Bureau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !