•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cascades va fermer une usine à Trois-Rivières

Usine Cascades à Témiscouata-sur-le-Lac

Selon Cascades, l'usine de Trois-Rivières « n'est pas rentable ».

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Cascades a l'intention de se retirer du secteur de la production de feutres destinés au marché du revêtement de plancher et fermera, vers le 1er juillet, son usine à Trois-Rivières, une décision qui touchera 35 travailleurs.

Le spécialiste québécois du papier recyclé a annoncé sa décision, mercredi, par voie de communiqué. L'usine Lupel se spécialise dans la fabrication d'endos pour couvre-plancher.

Selon le chef de l'exploitation du groupe des produits spécialisés chez Cascades, Luc Langevin, « la baisse de popularité des revêtements de plancher en feuille de vinyle et le remplacement progressif de leurs endos de feutre par des endos de fibre de verre ont eu un impact négatif important sur les activités de l'usine ».

Ainsi, en dépit d'efforts pour « renflouer » le carnet de commandes, l'usine « n'est pas rentable » et rien n'indique que la situation va changer, a estimé M. Langevin.

Cascades a fait savoir que les employés touchés auront l'occasion d'être relocalisés dans d'autres unités d'affaires de la compagnie, dont le siège social ses trouve à Kingsey Falls, dans le Centre-du-Québec. L'entreprise dit vouloir travailler avec ses employés afin de « réduire au minimum les contrecoups de cette fermeture ».

Fondée en 1964, Cascades fabrique, transforme et commercialise des produits d’emballage et de papiers tissu composés principalement de fibres recyclées. L'entreprise compte quelque 11 000 employés répartis dans 90 sites en Amérique du Nord ainsi qu'en Europe.

Industries

Économie