•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD ouvre la voie à une nouvelle autoroute à Fort McMurray

Des voitures font la file pour quitter Fort McMurray, durant l'évacuation provoquée par un feu de forêt en mai 2016.

Des voitures font la file pour quitter Fort McMurray, durant l'évacuation provoquée par un feu de forêt en mai 2016.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que la campagne électorale bat son plein, Rachel Notley a annoncé la construction d'une nouvelle autoroute à Fort McMurray. Une promesse électorale à destination des habitants de la région, comme des entreprises locales, pour lesquelles le transport des marchandises serait facilité.

La chef du Nouveau Parti démocratique veut ainsi s’assurer que les communautés situées entre Anzac et Fort McKay puissent être évacuées de façon sécuritaire en cas d'urgence.

L’autoroute 63 est pour l’instant la seule qui dessert la région de Fort McMurray.

« Ça ne réglera pas tous les problèmes des incendies », a mentionnéRachel Notley, faisant référence au gigantesque feu de forêt qui a menacé 90 000 personnes en 2016.

Mais ça permettra à toutes les familles de dormir un peu mieux la nuit.

Rachel Notley, chef du NPD

Il s'agit d'un projet que la Municipalité de Wood Buffalo a approuvé dans la foulée du feu dévastateur de Fort McMurray, en 2016.

Le gouvernement albertain a déjà investi 5 millions de dollars pour en financer la planification et la conception.

Rachel Notley promet aussi 1,35 milliard de dollars supplémentaires pour accroître le réseau de routes où peuvent circuler des camions et des cargaisons surdimensionnées.

Cette extension du réseau autoroutier pour les poids lourds ajouterait 3500 km de voies adaptées aux 6500 km déjà existants à travers la province.

La construction s’étalerait sur six ans et créerait 7500 emplois, selon les projections du NPD.

Cette nouvelle promesse accompagne le message électoral clé de Rachel Notley depuis le début de la campagne : diversifier l’économie albertaine et accompagner la transition de l’industrie pétrolière dans sa production, comme dans le transport.

Les investissements dans les infrastructures des transports éviteraient aux compagnies de faire des détours inutiles, qui peuvent parfois ajouter 200 kilomètres à un voyage et coûter 10 000 $ en frais supplémentaires aux entreprises.

Notre dossier sur les élections provinciales 2019 en Alberta

Alberta

Politique provinciale