•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le navire convoité par la STQ a eu un accident

Un bris est visible sur le côté du navire.

Le navire Sareema est entré en collision avec un autre navire.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Le mauvais sort semble s'acharner sur la Société des traversiers du Québec. Un traversier qu'elle convoite afin de remplacer le F.-A.-Gauthier pour la traverse entre Matane et la Côte-Nord a eu un accident à son port d'attache, à Cuxhaven, en Allemagne.

Le traversier Sareema est entré en collision avec le Curacao Pearl qui était à quai.

Le navire Curacao Pearl est amarré au quai.

Le navire Curacao Pearl avec lequel le Sareema est entré en collision.

Photo : Gracieuseté

La Société des traversiers du Québec refuse de commenter l'incident puisque le bateau ne lui appartient pas.

Selon les informations de Radio-Canada, une équipe de la STQ s'est rendue en Allemagne pour inspecter le Saarema, construit en Norvège en 2010.

Le gouvernement du Québec a acquis l'Apollo, qui a navigué 17 jours; ça nous a coûté 3 millions, il s'en va à la ferraille. Là, il va en acheter un autre. Il a réservé 80 millions dans son budget, et ce navire-là est aussi accidenté, s’insurge le député de Matane-Matapédia Pascal Bérubé.

Coudonc, y a-t-il un capitaine à bord? J'ai de la difficulté à croire qu'on soit si mauvais!

Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia

En janvier, la Société des traversiers du Québec avait publié un avis d'intention pour acheter un navire de relais. Dans cet avis, la STQ précisait qu'elle souhaitait que le navire soit livré le 31 mars à Québec.

Avec les informations d'Isabelle Damphousse

Transports

Économie