•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le propriétaire du camion ayant causé l'accident des Broncos condamné à 5000 $ d'amende

Sukhmander Singh, le visage long, porte une verte à capuchon.

Sukhmander Singh faisait face à huit chefs d’accusation pour avoir enfreint des règles de sécurité routière.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le propriétaire de l'entreprise de camionnage impliqué dans la tragédie d'Humboldt en Saskatchewan, Sukhmander Singh, a été condamné à 5000 $ d'amende à la Cour provinciale de Calgary mercredi matin.

Absent aux audiences, mais représenté en cour par son avocate, Sadaf Raja, il a plaidé coupable à cinq des huit chefs d'accusation. Les trois autres accusations ont été retirées.

L’ancien propriétaire d’Adesh Deol Trucking Ltd. a reconnu avoir enfreint des règles de sécurité routière provinciales et fédérales qui encadrent l’industrie du camionnage et de ne pas avoir demandé des rapports journaliers à ses chauffeurs.

L'enquête sur l’accident a révélé que dans les mois qui ont précédé l'accident, 27 de ces rapports manquaient, dont deux pour le chauffeur Jaskirat Sidhu entre le 1er janvier et le 31 mars 2018.

Il n'y a aucune preuve que M. Singh avait mis en place un processus de surveillance pour s'assurer que chaque conducteur fournissait un rapport quotidien

Une citation de : Deanna Smyth, procureure

La Couronne réclamait et a obtenu 1000 $ d'amende pour chaque infraction. Il s’agit du montant maximum pour ce type d’amendes administratives.

Les infractions sont survenues durant les six mois qui ont précédé et n'incluent pas la date de l'accident, le 6 avril 2018.

Selon son avocate, Sukhmander Singh a reconnu les conséquences tragiques du fait de ne pas avoir respecté les règles de sécurité routière en plaidant coupable aux accusations.

Il veut assumer sa part de responsabilité

Une citation de : Sadaf Raja, avocate de la défense

Elle a ajouté que Sukhmander Singh voulait mettre ce chapitre derrière lui.

« Il ne veut pas que sa famille subisse plus de pressions, notamment de la part des médias. Il veut juste continuer à avancer », a-t-elle ajouté.

La défense demandait une réduction des amendes, parce que Sukhmander Singh ne possède plus sa compagnie, que ni lui ni sa femme ne travaillent depuis l'accident et qu'ils viennent d'avoir un enfant.

« Il a perdu son emploi et il ne peut plus travailler comme chauffeur », a dit Sadaf Raja.

Mais le juge Sean Dunnigan a estimé que les amendes se devaient d'être élevées pour refléter la gravité que ses manquements répétés à la sécurité ont provoquée.

Les faits reprochés se sont produits entre le 22 janvier et le 31 mars 2018, soit avant la collision avec l'autocar de l'équipe de hockey des Broncos de Humboldt, qui a coûté la vie à 16 personnes le 6 avril 2018.

Jaskirat Singh Sidhu, le responsable de la collision entre son semi-remorque et l'autocar de l'équipe des Broncos, a été condamné à huit ans d'emprisonnement.

Avec les informations de Charlotte Dumoulin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !