•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxi déploie une appli pour acheter des produits presque périmés

La chaîne Maxi fait un pied de nez au gaspillage alimentaire.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Radio-Canada

En quelques clics, il est désormais possible d'acheter à moitié prix des produits sur le point d'être retirés des tablettes.

L'application testée par la bannière Maxi depuis un mois est maintenant utilisable dans ses supermarchés partout au Québec, de même que dans plusieurs Provigo.

Le Maxi de Jonquière a fait partie des premiers établissements de la chaîne à participer au programme.

Depuis quelques semaines, des aliments dont la date de péremption approche ou qui sont en surplus d'inventaire peuvent se retrouver sur l’application mobile Flash Food.

On fait trois tournées de fraîcheur par jour : le matin, l'après-midi et le soir. C’est à ces moments-là, lors du tri, qu'on met les aliments dans le Flash Food. Généralement c'est du 50 %, mais c'est nous, les marchands, qui décidons quel pourcentage on veut mettre.

Patrick Gaudreault, directeur du Maxi de Jonquière

Une dizaine de clients par jour profitent de ces aubaines depuis le mois de février. Un simple clic leur évite des déplacements.

Une affiche illustrant l'application Flash Food et son mode d'emploi.

Des aliments dont la date de péremption approche ou qui sont en surplus d'inventaire se retrouvent sur l'application Flash Food. Le programme est implanté depuis le mois de février au Maxi de Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Avant d’être lancé à l’échelle provinciale, le programme a été testé dans 10 supermarchés québécois.

C'est dans la philosophie, dans la mission de l'entreprise de réduire le gaspillage le plus possible. L’empreinte écologique est très importante pour notre bannière. Ce sont des produits qui sont encore consommables, note Patrick Gaudreault.

Une cliente satisfaite

Cliente chez Maxi, Mélanie Guilbault a réalisé des économies considérables grâce au programme de lutte contre le gaspillage mis en place par Maxi.

Pour la viande, je sauve la moitié. Donc si j'achète pour 30 $, normalement ça me coûterait 60 $. Ça vaut vraiment la peine. Je congèle, donc même si elle n'est plus bonne dans trois jours, ça ne change absolument rien, fait valoir Mélanie Guilbault.

La cliente croit que ce type d’initiative permet de donner l’exemple aux générations futures.

C'est ce que j'enseigne à mes enfants aussi. On a des petites habitudes chez nous et on essaie de faire attention. Ça commence par de petites choses comme ça. Je trouve ça génial. Ça me fait connaître des aliments que normalement je n’achèterais pas.

Mélanie Guilbault, cliente

Mélanie Guilbault croit avoir économisé au moins 100 $ en ayant recours à Flash Food une à deux fois par semaine depuis son implantation. Elle a acheté des sacs de fruits et légumes, des produits laitiers, du pain, du jus et des charcuteries.

Des emballages de viande dans un comptoir.

Maxi veut réduire le gaspillage alimentaire et lance l'application mobile Flash Food pour permettre aux clients d'acheter des produits presque périmés à moitié prix.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Les épiceries continuent aussi d'appliquer des rabais de dernière minute de 30 % ou 50 % en magasin pour vente rapide. Les produits qui ne trouvent pas preneur sont remis aux banques alimentaires.

En Ontario, quatre magasins Loblaws ont vendu 23 000 kg de denrées en 6 mois avec l'application Flash Food.

D'après le reportage de Priscilla Plamondon-Lalancette

Économie

Alimentation