•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les autorités appellent à la prudence après une vague de surdoses à Ottawa

Objets servant à l'injection d'opioïdes
Six personnes ont été victimes de surdoses, dont trois possiblement mortelles, depuis lundi à Ottawa (archives). Photo: Getty Images / Brendan Smialowski
Radio-Canada

Le Groupe de travail d'Ottawa sur la prévention des surdoses et l'intervention en la matière appelle à la prudence après une recrudescence de surdoses d'opioïdes dans les 24 dernières heures dans la capitale fédérale.

Le Groupe de travail indique que d’après les tests préliminaires, la cocaïne coupée avec du fentanyl aurait possiblement contribué à ces surdoses.

Au total, six personnes dans cinq incidents séparés ont été transportées d’urgence à l’hôpital depuis tôt lundi matin. Trois personnes sont mortes, possiblement en raison d'une surdose liée au fentanyl.

Le Groupe de travail rappelle aux personnes qui choisissent de consommer de la drogue de ne jamais le faire seules, d’éviter de mélanger les substances, d’y aller lentement lors de la consommation et de se rendre à l’un des quatre services d’injection supervisée d’Ottawa, si possible.

Les principaux signes d’une surdose :

  • Respiration lente ou absence de respiration;
  • Lèvres et ongles bleutés;
  • Absence de mouvement;
  • Étouffement possible;
  • Sons de gargouillement ou ronflement;
  • Impossibilité de réveiller la personne;
  • Peau froide et moite;
  • Contraction des pupilles (qui deviennent très petites)

Source : Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière

Le Groupe de travail est notamment composé de représentants de Santé publique Ottawa, du Service paramédic d’Ottawa, du Service de police d’Ottawa, du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais et d'hôpitaux de la région.

Ottawa-Gatineau

Santé publique