•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet d'une usine Fortune Minerals à Langham rejeté

Une esquisse du projet de l'usine de Fortune Minerals
Le projet d'usine de Fortune Minerals à Langham aurait créé entre 80 et 90 emplois à temps plein Photo: Fortune Minerals
Radio-Canada

La municipalité rurale de Corman Park a rejeté à l'unanimité, lundi, le projet d'une usine hydrométallurgique près de Langham, à quelques dizaines de kilomètres au nord-ouest de Saskatoon.

Depuis quelques années, l'entreprise Fortune Minerals voulait implanter une raffinerie qui traiterait le minerai provenant d’une mine des Territoires du Nord-Ouest afin de produire du cobalt, de l’or, du bismuth et du sulfate de cuivre.

Toutefois, le conseil municipal a finalement jugé que le projet ne convenait pas pour le secteur.

« J’ai des conseillers très compétents. Ils ont fait leurs devoirs. Nous avons eu des discussions avec les contribuables », déclare la préfète de la région, Judy Harwood.

Les écologistes et les agriculteurs locaux craignent que de l’arsenic et d'autres produits chimiques puissent potentiellement s’échapper vers les étangs et contaminer l’aquifère local.

« L'un des gros problèmes de cette proposition était qu'elle laisserait derrière de grandes quantités de déchets contenant de l'arsenic potentiellement localisés en permanence sur le site », déclare Peter Prebble, membre du conseil d'administration de la société environnementale de la Saskatchewan.

Appui et colère dès 2014

L’entreprise canadienne minière avait pourtant reçu l’approbation du ministère provincial de l’Environnement, en  2014, qui jugeait la proposition « écologique et rationnelle prévoyant des mesures de protection de l’environnement et des plans d’entreprise visant à garantir la qualité de l’air, de l’eau et des ressources naturelles ».

Mais, la grogne s’est toutefois manifestée lors d’une consultation publique, où une centaine de résidents de Langham ont exprimé leur opposition au projet.

« Pomper de l'eau contaminée à travers l'aquifère vers un autre réservoir souterrain, je veux dire, [l'équipement] peut briser », a fait valoir un producteur laitier du secteur, Calvin Vaandrager.

La société Fortune Minerals étudiera désormais ses options concernant l'utilisation des 478 acres de terres situées dans cette municipalité rurale de Corman Park.

Parmi les possibilités envisagées, Fortune Minerals entend discuter avec d’autres municipalités pour son usine qui embaucherait entre 80 et 90 employés à temps plein. Un total de 170 emplois indirects supplémentaires seraient créés par la suite, sur une période de 20 ans.

Elle envisage aussi de vendre le minerai de sa mine des Territoires du Nord-Ouest directement à d'autres sociétés de raffinage, éliminant ainsi la nécessité de construire sa propre usine de traitement.

D’après les informations de David Shield, CBC

Investissement

Économie