•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Catherine Cano devient la numéro deux de l'OIF

Plan rapproché de Catherine Cano.

Catherine Cano dirige actuellement la chaîne parlementaire CPAC à Ottawa.

Photo : Twitter.com/icicano

Radio-Canada

La Québécoise Catherine Cano devient officiellement la numéro deux de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Bras droit de la secrétaire générale, la nouvelle administratrice aura pour mandat d'assurer la bonne gestion au quotidien des affaires administratives et financières de l'OIF.

L'organisme avait convenu, après le départ de l'ex-secrétaire générale Michaëlle Jean, qu'une Canadienne serait nommée au poste d'administratrice.

Selon des informations obtenues par Radio-Canada, le choix de Mme Cano s'inscrit dans la foulée d'une série de conditions exigées en contrepartie du départ de l'ex-gouverneure générale du Canada, après un mandat émaillé de scandales et une lutte acharnée livrée contre son adversaire, la Rwandaise Louise Mshikiwabo.

La déléguée générale du Québec à Paris, Line Beauchamp, a retiré sa candidature vendredi dernier, ce qui laissait la voie libre à Catherine Cano.

Cette dernière dirige actuellement la chaîne parlementaire CPAC à Ottawa.

Mme Cano a également été cadre à Radio-Canada, à RDI ainsi qu'à Al-Jazeera.

Elle a aussi travaillé brièvement en politique au sein de l'équipe des communications du Parti libéral du Canada, au Québec, dans les années 80.

L'OIF regroupe 88 États et gouvernements qui représentent près de 300 millions de francophones de par le monde.

Francophonie

International