•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fondation hospitalière d'Amos investit plus de 400 000 $ pour l'implantation de l'IRM

Les participants à l'étude sont placés dans un appareil d'imagerie par résonance magnétique

L'appareil d'IRM régional sera fixé à l'hôpital d'Amos. (archives)

Photo : iStock

Jean-Marc Belzile

La fondation hospitalière d'Amos investit plus d'un million de dollars dans différents appareils à l'hôpital d'Amos. 400 000 $ serviront à financer l'équipement d'anesthésie qui sera nécessaire pour l'appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM).

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue a annoncé en décembre dernier l'implantation d'une IRM fixe à Amos.

Il était prévu qu'une partie du montant nécessaire à son implantation soit investi par la Fondation hospitalière, selon le vice-président, François Dion.

Il peut y avoir des excédents de coûts au niveau des options qui vont être ajoutées à l'IRM de base et là ça se peut que la fondation soit interpellée pour voir s'il n'y a pas moyen de financer ces excédents, alors pour le moment on est en attente de précisions, mais c'est certain qu'avec les informations qu'on a obtenues, c'est au moins 400 000 $ que ça va requérir, explique-t-il.

La fondation hospitalière d'Amos investit également plus de 600 000 $ afin d'acquérir plusieurs autres équipements médicaux. 340 000 $ seront notamment investis au bloc opératoire.

Abitibi–Témiscamingue

Établissement de santé