•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un budget axé sur la santé en Nouvelle-Écosse

Karen Casey répond aux question des journalistes quelques minutes avant de présenter son budget.
La ministre des Finances de la Nouvelle-Écosse, Karen Casey. Photo: Radio-Canada / Marc Babin
Radio-Canada

La ministre des Finances de la Nouvelle-Écosse, Karen Casey, présente un budget 2019-2020 résolument axé sur les soins de santé.

Le gouvernement provincial annonce une hausse de 271 millions de dollars du budget du ministère de la Santé par rapport à l’exercice précédent. Ce poste budgétaire représente maintenant près de 42 % des dépenses du gouvernement.

Le budget que nous présentons reflète les préoccupations des Néo-Écossais, explique la ministre. Nous reconnaissons que la santé est leur grande priorité et la hausse du budget de la santé le représente bien.

Projets majeurs

Les projets de réaménagement du Centre des sciences de la santé Queen Elizabeth II (QEII), à Halifax, et de l’Hôpital régional du Cap-Breton, à Sydney, reçoivent 157 millions de dollars.

Le projet du QEII prévoit notamment un nouveau centre de traitement du cancer, de nouvelles salles d’opération et un centre de soins ambulatoires.

Les salles d’urgence de l’Hôpital régional du Cap-Breton et de l’Hôpital de Glace Bay seront agrandies, alors que le gouvernement doit réorganiser les services de santé à North Sydney et New Waterford.

Karen Casey annonce également 10 millions de dollars supplémentaires pour la mise en place de cliniques de soins collaboratifs. Par ailleurs, le gouvernement ajoute des places de résidence en médecine à l’Université Dalhousie.

La dette de la province atteindra 15,3 milliards à la fin de l'exercice 2019-2020.Le surplus budgétaire de la Nouvelle-Écosse est d'un peu plus de 33,6 millions de dollars. Photo : Radio-Canada / Marc Babin

Le gouvernement attribue 67 millions de dollars aux soins à la petite enfance, notamment pour améliorer l’accès aux garderies, et a l’intention de former plus d’éducatrices. Il investit aussi 20 millions de dollars pour la réduction du nombre d’élèves en classes, une demande du syndicat des enseignants depuis plusieurs années.

Finances publiques

Le gouvernement McNeil présente un quatrième surplus budgétaire consécutif, le troisième de la ministre Karen Casey. Il est de 33,6 millions de dollars pour l’exercice financier 2019-2020.

Un budget équilibré nous donne de la flexibilité s’il y a par exemple des dépenses inattendues, dit la ministre. Ça dit aussi aux investisseurs que la Nouvelle-Écosse est un endroit sûr.

La dette de la province continue cependant d’augmenter. Elle devrait atteindre 15,3 milliards de dollas à la fin du même exercice. Elle représentera alors un peu plus de 34 % du produit intérieur brut de la province.

Le gouvernement ne prévoit aucune hausse de taxes ou d’impôt.

Nouvelle-Écosse

Politique provinciale