•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'étude d'un 6e lien n'est pas une priorité, selon le CREDDO

Le pont Alexandra passe au dessus de la rivière des Outaouais et relie Ottawa à Gatineau.
Le pont Alexandra passe au dessus de la rivière des Outaouais et relie Ottawa à Gatineau. Photo: Istock
Radio-Canada

Le conseil régional en environnement et en développement durable de l'Outaouais, le CREDDO, souhaite faire du dossier d'un 6e lien entre les deux rives de la rivière des Outaouais un enjeu national.

Le directeur général du CREDDO, Benoît Delage, croit que la décision du gouvernement fédéral de lancer une nouvelle étude sur la construction d'un pont dans l'est de Gatineau encouragera la « voiture solo » au détriment d'habitudes plus durables.

Le CREDDO, le Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ) et l'organisme Vivre en Ville considèrent que l'annonce d'une nouvelle étude sur un autre pont qui enjamberait la rivière des Outaouais ne répond pas aux priorités en matière de mobilité.

Investir dans un pont pour réconforter les gens qui sont seuls dans leur voiture, c'est du populisme, on ne peut plus faire ça, affirme M. Delage. Il y a urgence d'agir pour faire face aux changements climatiques.

Le CREDDO invite le gouvernement à tenir compte du trafic induit. Un phénomène observé partout en Amérique du Nord, souligne l'organisme, selon lequel la construction de nouvelles infrastructures a pour effet d'augmenter l'étalement urbain et par le fait même la congestion routière.

Si on construit un pont dans l'est, plus de gens pourraient être tentés d'aller s'établir à proximité. Ça va prendre combien de temps avant que ce nouveau pont-là soit saturé?, se demande Benoît Delage.

Nous ne sommes pas contre un pont, mais ce qu'on souhaite, c'est que le gouvernement investisse pour transporter des personnes et non des voitures.

Benoît Delage, directeur général du CREDDO

Le président du CREDDO et du RNCREQ, Marc Bureau, favorise pour sa part le développement du train léger dans l'ouest de Gatineau.

Profitons de la construction éventuelle du pont Alexandra pour arrimer le train léger d'Ottawa à celui du futur train de Gatineau, affirme M. Bureau.

L'organisme Vivre en Ville s'oppose lui aussi à la construction d'un nouveau pont pour joindre les deux rives, car il risque, selon le directeur général Christian Savard, de contribuer à l'accroissement de la congestion et des émissions de gaz à effet de serre.

La priorité doit être au déploiement d'un réseau structurant de transports collectifs à Gatineau.

Christian Savard, directeur général de Vivre en Ville

Le député de Gatineau, Steven MacKinnon, a réagi au propos du CREDDO, mentionnant que les besoins en transport de la région incluent l’ajout d’un 6e lien, un lien qui a déjà fait l’objet d’une étude environnementale exhaustive.

Un tel développement diminuera les émissions de GES le long de nos autoroutes et nos rues municipales, tout en ouvrant de multiples nouveaux trajets qui favorisent le transport en commun, a ajouté le député MacKinnon par voie de communiqué.

Ottawa-Gatineau

Environnement