•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québécois tués en Floride : des voisins inquiets pour leur sécurité

Un enquêteur de la police du comté de Broward
Un enquêteur de la police du comté de Broward sort de la maison mobile où le couple a été trouvé sans vie. Photo: Courtoisie/WPLG Local 10 Miami
Louis Gagné

L'assassinat de deux Québécois à Pompano Beach, en Floride, soulève des inquiétudes chez les résidents du parc de maisons mobiles Golf View Estates, où les corps de Marc-Aurèle Gagné, 80 ans, et de Rita Fortin, 78 ans, ont été retrouvés vendredi.

Suzanne Riel habite sur Birdie Lane, à quelques maisons de la résidence des Gagné-Fortin. Elle connaissait le couple originaire de Saint-Côme–Linière, en Beauce, depuis une vingtaine d’années.

« C’était un couple très gentil, un couple que tout le monde aimait », confie Mme Riel en entrevue à Radio-Canada.

Elle mentionne que des crimes sont survenus à l’intérieur du parc de maisons mobiles au cours des derniers mois. Rien de comparable, toutefois, au meurtre de ses deux voisins.

Photographie de Rita Fortin et Marc-Aurèle Gagné. Les deux membres du couple sont assis sur des chaises et se tiennent la main. La photographie a été prise en été.Rita Fortin et Marc-Aurèle Gagné Photo : Facebook/Rita Fortin

« Des crimes, je sais qu’il y en a eu quelques-uns, oui. Ça peut être des vols de bicycles, d’autos, ces choses-là, mais des meurtres, non », insiste la retraitée.

Les gens sont tristes, bouleversés et fâchés aussi […] On ne s’attend pas à ça, pas du tout.

Suzanne Riel, résidente du Golf View Estates

« Surréel »

Un autre résident du Golf View Estates s’exprimant sous le couvert de l’anonymat abonde dans le même sens. Il a déjà eu vent d’introductions par effraction ou de méfaits similaires, mais n’a jamais été témoin d’un crime d’une telle violence.

« C’est assez surréel de savoir qu’un tel crime est survenu à quelques maisons d’ici », raconte l’homme au réseau NBC.

Une voiture de police de la police du comté de BrowardLe drame s'est déroulé au 770, Birdie Lane, à Pompano Beach. Photo : Courtoisie/WPLG Local 10 Miami

Suzanne Riel indique que des résidants du Golf View Estates ont interpellé le propriétaire afin que la sécurité soit augmentée sur le site. Certains ont notamment réclamé l’ajout d’une clôture.

« Les gens ont trop facilement accès à notre parc. Il manque une clôture pour les empêcher de passer », observe Mme Riel.

Quiétude troublée

La rédactrice en chef et directrice générale du journal Le Soleil de la Floride, Denise Dumont, affirme que le double meurtre a troublé la quiétude du quartier.

« C’est sûr que ça dérange et que les gens sont extrêmement inconfortables, d’autant que personne ne semble avoir eu connaissance de quoi que ce soit. Donc, ça enlève le sentiment de sécurité qui nous entoure. C’est bien évident », explique Mme Dumont en entrevue à l’émission Isabelle Richer.

Actuellement, on ne sait pas grand-chose. Personne n’a rien vu. C’est un vrai mystère.

Denise Dumont, rédactrice en chef et directrice générale, « Le Soleil de la Floride »
Denise Dumont accorde une entrevue via Skype à l’émission judiciaire animée par la journaliste Isabelle Richer sur ICI RDI.Denise Dumont, rédactrice en chef et directrice générale du journal « Le Soleil de la Floride » Photo : Radio-Canada

La responsable du journal basé à Dania Beach, au sud de Fort Lauderdale, fait remarquer que peu de détails ont filtré jusqu’ici sur l’enquête menée par le service de police du comté de Broward.

« On ne sait pas si c’est un meurtre qui a été perpétré par une arme à feu ou par arme blanche », indique-t-elle

Rapatriement

On ignore toujours quand les corps de Marc-Aurèle Gagné et de Rita Fortin seront rapatriés au pays.

L’un des fils du couple, François Gagné, affirme être en contact avec le Consulat général du Canada à Miami.

En attendant les obsèques et l’avancement de l’enquête, quelques dizaines de résidents du Golf View Estates se sont rassemblés lundi après-midi afin de rendre hommage aux victimes.

Avec la collaboration de Camille Simard et David Rémillard

Québec

Crimes et délits