•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Creebec ne dessert plus Rouyn-Noranda la fin de semaine

Le comptoir d'Air Creebec est identifié à l'aide de pancartes.

Un comptoir d'Air Creebec se trouve à l'aéroport de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

Piel Côté

La compagnie aérienne Air Creebec a mis fin à ses vols de fin de semaine reliant Rouyn-Noranda à Montréal. La liaison partait de Timmins le matin, en faisant une escale à Rouyn-Noranda.

L'entreprise valdorienne, qui avait instauré cette ligne en juillet 2018, a mis fin à ce service de fin de semaine le 1er mars. Elle explique que les vols n'attiraient pas suffisamment de passagers.

Il n'y avait personne. Il n'y avait que les pilotes et les agentes de bord. Ça donnait des coûts extrêmes pour notre compagnie, a justifié le président directeur général, Matthew Happyjack, en entrevue à Région zéro 8.

La coordonnatrice exécutive, Lyne Comtois, explique de son côté que l'entreprise fait tout en son possible pour que ces vols fonctionnent. On discute avec nos partenaires, la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda et la Ville de Rouyn-Noranda et on ne veut pas abandonner cette route lors des jours de la semaine, on fait tout en mesure pour que ça fonctionne, dit-elle.

On l'a fait six mois. On a essayé, on a fait des démarches de publicité à Timmins ou à Rouyn-Noranda, mais le monde ne voyage pas la fin de semaine, le monde se repose.

Matthew Happyjack

Selon lui, la Ville de Rouyn-Noranda veut qu'Air Creebec continue à offrir le service.

Questionné à savoir s'il était déçu, le président-directeur général répond qu'il ne s'agit uniquement que d'une décision d'affaires.

Air Creebec toujours présente à Rouyn-Noranda

Air Creebec continue à opérer un vol quotidien reliant Rouyn-Noranda à la métropole québécoise la semaine. C'est le même vol en partance de Timmins, mais uniquement du lundi au vendredi.

M. Happyjack estime que les chiffres de ces vols sont en augmentation. Les avions ne sont toutefois pas remplis à pleine capacité. Nous avons moins de 10 passagers par vol, alors que ce sont des avions de 37 places, précise-t-il.

Un avion d'Air Creebec est immobile, un employé de l'aéroport observe l'appareil.

Les chauffeurs de taxi en grève ne se déplacent pas à l'aéroport de Rouyn-Noranda pour accueillir les passagers ce lundi.

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

La fin de semaine, Air Creebec continue de desservir l'Abitibi-Témiscamingue, mais via Val-d'Or.

Les samedis et dimanches, un vol par jour est disponible, contre deux la semaine, puisque des vols en provenance du Nord québécois font des arrêts à Val-d'Or.

La mairesse confiante

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, affirme qu'elle aura des discussions avec Air Creebec concernant la diminution du nombre de vols.

Diane Dallaire assure avoir une grande confiance envers Air Creebec. Elle souhaite que plus de gens utilisent les vols de cette entreprise.

Je voyage avec Air Canada et avec Air Creebec et puis je peux vous dire qu'Air Creebec aussi c'est un service hors pair, alors je pense que les gens ne connaissent pas suffisamment l'entreprise. On est heureux que cette offre soit chez nous, on souhaiterait la maintenir, mais je pense que c'est vraiment une méconnaissance du transporteur, a-t-elle avancé en marge de la séance du conseil municipal du 25 mars.

Avec la collaboration de Jean-Marc Belzile

Abitibi–Témiscamingue

Transports