•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Îles-de-la-Madeleine : de l’argent pour protéger la route 199 de l’érosion

La route 199, l'hiver aux Îles-de-la-Madeleine
La route 199, l'hiver aux Îles-de-la-Madeleine Photo: Radio-Canada / Jean-François Deschênes
Radio-Canada

Québec investira de 10 à 25 millions de dollars aux Îles-de-la-Madeleine pour protéger la route 199 de l'érosion côtière. Cet argent permettra de réparer les dommages causés par la tempête de novembre dernier dans les secteurs de la Martinique et de Pointe-aux-Loups.

Les travaux seront réalisés cet été afin de consolider les emprises routières. La majorité des travaux sont prévus pour cette année.

La ministre responsable de la région, Marie-Ève Proulx, se dit très consciente de l’importance du problème d’érosion aux Îles-de-la-Madeleine. Elle rappelle qu’elle étaitqu’elle a pu constater elle-même l’ampleur des dégâts au lendemain de la tempête du 29 novembre 2018.

Elle assure que son gouvernement s’attaquera au problème de l’érosion et qu’il sera « proactif ».

La ministre promet d’ailleurs qu’un plan national pour lutter contre l’érosion côtière sera mis en branle d’ici la fin 2019.

Le député des Îles-de-la-Madeleine à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau, se réjouit de cette annonce, mais espère que d’autres suivront. C’est un pas dans la bonne direction. Est-ce que cela va régler l’ensemble des problématiques du réseau routier, moi, je suppose que non, commente M. Arseneau.

Le député note que le budget déposé la semaine dernière ne prévoit que 2,2 millions pour lutter contre l’érosion. Il s’interroge sur le gouvernement qui reporte ces investissements à plus tard, malgré les surplus budgétaires. Ce qu’on veut, dit-il, ce sont des investissements et on ne les retrouve pas dans le budget 2020. Un plan d’action qui n’est pas financé, ce sont des vœux pieux et on veut éviter ça.

Marie-Ève Proulx a aussi annoncé l'ensemble des investissements routiers prévus pour les deux prochaines années par son gouvernement aux Îles et en Gaspésie.

La ministre poursuit ses rencontres dans l’archipel. Lundi, elle était en discussions avec les membres du pôle d’innovation et des représentants du milieu économique. La ministre devrait rencontrer le maire des Îles, Jonathan Lapierre, mardi.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Infrastructures