•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles infrastructures pour les sans-abri de Red Lake

La façade d'une bâtiment.
Le nouveau refuge est ouvert à tous, sans discrimination, comme l'indique l'affiche posée à l'extérieur. Photo: Janalee Jodouin
Radio-Canada

Un nouveau bâtiment, pouvant accueillir jusqu'à 20 personnes chaque nuit, a officiellement ouvert ses portes au centre-ville de Red Lake, dans le nord-ouest ontarien.

Le nouveau refuge est situé près d’autres services sociaux, comme Ontario au travail et l’Association canadienne pour la santé mentale.

Selon la directrice générale du refuge, Janalee Jodouin, l’aménagement de l’édifice permet de s’y sentir comme chez soi.

Nous avons un beau salon, une belle cuisine et un bel extérieur, affirme Mme Jodouin. Maintenant nous avons un bureau à l’étage. Nous avons une belle salle culturelle, et nous avons aussi deux autres logements avec des services de soutien.

L’objectif était de donner aux clients l’impression d’être entourés de leur famille.

Janalee Jodouin, directrice générale du refuge pour sans-abri de Red Lake
Un téléviseur, des divans et des étagères dans un salon.Le nouveau refuge contient des espaces ressemblant à une maison. Photo : Janalee Jodouin

Le personnel espère aussi installer une serre dans la cour arrière.

L'ancien refuge était situé à trois kilomètres de l’hôpital local.

Mme Jodouin estime que la création des nouvelles infrastructures constitue une grande avancée.

L’ancien bâtiment n’était vraiment pas propice à nos besoins [...] C’était une vieille remorque qui a été achetée il y a 20 ans pour 4 000 $, raconte-t-elle.

Tout le monde était les uns sur les autres. Il n’y avait pas de place. Il n’y avait pas d’entrepôt. Il n’y avait pas d’espace extérieur. C’était loin de tout dans la communauté.

Janalee Jodouin, directrice générale du refuge d'urgence pour sans-abri de Red Lake

Si le financement le permet, Mme Jodouin aimerait ajouter deux logements supplémentaires et des services de soutien dans le nouvel immeuble.

Avec les informations de CBC

Nord de l'Ontario

Pauvreté