•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agression sexuelle en groupe : le procès de Blessing Dugbeh s’ouvre à Sherbrooke

Blessing Dugbeh

Blessing Dugbeh, à son arrivée au palais de justice de Sherbrooke

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le procès de Blessing Dugbeh, l'un des six suspects impliqués dans des agressions sexuelles collectives qui auraient été commises en février 2017 à Sherbrooke, s'est ouvert ce matin au palais de justice de Sherbrooke.

Le jeune homme de 20 ans fait face à cinq chefs d'accusation, dont entre autres agression sexuelle sur une mineure, menaces de mort et harcèlement criminel.

L’enquêteur de la Sûreté du Québec Mathieu Sirois a présenté lundi matin une vidéo du réseau social Snapchat qui aurait été mise en ligne par l'accusé le 19 avril 2018.

On y voit un avant-bras, arme à la main avec l’inscription We don’t call 911, we use [deux émoticônes de fusil].La victime alléguée a vu cette vidéo après le dépôt des accusations.

Cinq autres jeunes ont été arrêtés dans cette affaire d'agressions sexuelles sur mineures âgées de 15 à 17 ans. Quatre ont plaidé coupables, un devra subir un procès. Leurs identités doivent être tenues confidentielles puisque les actes qui leur sont reprochés auraient été commis lorsqu'ils étaient mineurs.

Estrie

Procès et poursuites