•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

100 M$ pour l'étude de l'intelligence artificielle à l'Université de Toronto

Une silhouette sur fond noir
Le nouveau centre d'innovation de l'Université permettra d'étudier les effets éthiques et sociétaux de l'intelligence artificielle. Photo: iStock / monsitj
Radio-Canada

L'Université de Toronto a reçu lundi l'un des dons monétaires les plus importants de son histoire. La somme de 100 millions de dollars servira à la construction d'un centre d'innovation sur l'intelligence artificielle.

L’argent versé à l’établissement postsecondaire provient de la directrice générale de la chaîne de librairies Indigo Books and Music, Heather Reisman, et de son conjoint Gerald Schwartz, qui est le directeur général de la firme canadienne d’investissement Onex.

Le centre d’innovation, qui portera le nom des deux donateurs, s’étendra sur plus de 23 000 mètres carrés.

La première phase du projet comprendra l'édifice de l’Institut Vector pour l’intelligence artificielle, tandis que la deuxième prévoit la construction d’une tour de 20 étages qui abritera notamment des laboratoires de recherche.

Un homme et une femme vêtus de noirGerald Schwartz et Heather Reisman disent vouloir s'assurer que Toronto demeure un carrefour d'innovation et d'érudition. Photo : CBC/Ed Middleton

En entrevue à CBC, Mme Reisman a expliqué que la nouvelle infrastructure sera un espace où les étudiants, professeurs, chercheurs et entrepreneurs pourront élaborer des moyens d’améliorer la technologie et la façon dont les gens interagissent avec elle.

Le pont entre l’évolution de la technologie et la manière dont nous, comme humains, voulons évoluer, c’est ce qui se trouve au coeur de cette initiative, indique la femme d’affaires.

Les projets de recherche se concentreront particulièrement sur les effets éthiques et sociétaux de l’intelligence artificielle et d’autres technologies.

Le couple dit vouloir s’assurer que Toronto demeure un carrefour d’innovation et d’érudition.

Toronto et le Canada par extension se trouvent au centre de ce qui se passe avec l’intelligence artificielle.

Heather Reisman, directrice générale de la chaîne de librairies Indigo Books and Music

Gerald Schwartz estime également que ce genre d’études s’impose.

Il est important de suivre de près et soigneusement comment les technologies modifient la manière dont nous vivons et dont nous agissons. Les technologies ont un grand impact sur nous et si nous ne sommes pas prudents, ces impacts prendront tout simplement le contrôle, déclare-t-il.

La construction du centre devrait commencer cet automne.

Avec les informations de CBC

Toronto

Éducation