•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CFP Val-d'Or fait l'acquisition d'un simulateur minier haute-fidélité

Un homme et une femme opèrent un simulateur minier.
Le simulateur a nécessité un investissement de 1,2 million de dollars. Photo: Radio-Canada / Mélanie Picard
Thomas Deshaies

Le Centre de formation professionnelle (CFP) de Val-d'Or a fait l'acquisition d'un simulateur minier haute-fidélité. Il s'agit du plus performant appareil jamais acquis par l'établissement.

L'appareil, qui a nécessité un investissement de 1,2 million de dollars, servira pour la formation des élèves du CFP, mais il pourra aussi être utilisé par les minières comme un outil de perfectionnement pour leurs travailleurs.

Le simulateur est le plus performant jamais acquis par le CFP, selon le directeur de l'établissement, Jason Yergeau. Le simulateur haute-fidélité nous permet de bien analyser les données pour faire un retour avec les apprenants sur la façon dont ils ont opéré cet équipement, explique-t-il.

Un homme en complet cravate pose pour la caméra lors d'un événement public.Jason Yergeau, directeur du Centre de formation professionnelle Val-d'Or (CFPVD). Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

On est les seuls [en Abitibi-Témiscamingue] à avoir ce simulateur au niveau minier. C'est une grosse acquisition pour nous.

Jason Yergeau, directeur du CFP

Il sera possible de simuler la conduite sur trois véhicules miniers : une chargeuse-navette, un camion surdimensionné et une boulonneuse. Il permettra aussi de développer certaines compétences en lien avec l'implantation d'appareils permettant d'effectuer le contrôle de la machinerie à distance dans les mines.

Formation continue

Le directeur général de la mine Eldorado Gold Lamaque, Sylvain Lehoux, explique que son organisation pourra se servir du simulateur pour former des travailleurs déjà en poste. Ça va nous permettre d'amener des gens de la mine pour qu'ils puissent parfaire leurs compétences, puis qu'ils puissent évoluer à travers l'industrie, explique-t-il.

Cinq hommes posent pour la caméra à l'intérieur d'un simulateur minier.Le simulateur minier du CFPVD a été inauguré le 25 mars, en présence du ministre Pierre Dufour. Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Le ministre responsable de la région, Pierre Dufour, qui participait à la conférence de presse, se réjouit de cette acquisition. Aujourd'hui les mines s'informatisent de plus en plus. Donc automatiquement, la formation qui doit être donnée doit être en lien un peu avec l'informatisation, souligne-t-il.

Le CFP de Val-d'Or envisage d'acquérir d'autres simulateurs dans un avenir rapproché, selon son directeur.

Abitibi–Témiscamingue

Formation professionnelle