•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une visite surprise pour la petite Léanne Baril, fan du groupe Kiss

Léanne enlace un membre du groupe KISSed
La petite Léanne Baril était aux anges : elle a rencontré les membres d'un groupe hommage à KISS, son groupe préféré, en chair et en os. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La petite Léanne Baril est une admiratrice inconditionnelle du groupe américain Kiss. La musique l'a beaucoup aidée durant ses traitements contre le cancer. Sa famille lui a préparé une surprise, dimanche : une visite de ses idoles dans sa maison de Saint-Tite.

La petite Léanne Baril combat un virulent cancer. Mais lorsqu’elle entend les notes du succès I Was Made For Lovin’ You, elle danse avec énergie.

Elle est tombée là-dessus, et elle tripait sûrement parce que leur visage est maquillé, dit son père, Samuel Baril. Elle est tombée en amour avec eux.

La musique du groupe rock américain Kiss l’a apaisée durant les moments les plus difficiles de ses traitements. Durant l’hiver, elle a notamment passé deux mois à Philadelphie pour y recevoir des traitements de protonthérapie.

Ça l’a aidée à atténuer ses peurs.

Samuel Baril, père de Léanne

Durant ses traitements, elle a reçu un message vidéo de la part des membres de KISSed, un groupe hommage à la légendaire formation rock. La petite était aux anges. Mais une surprise encore plus grande l’attendait chez elle, en fin de semaine.

Trois des quatre membres du groupe KISSed, costumés et maquillés, ont débarqué chez elle.

Les trois membres du groupe entourent Léanne Baril et lui tendent des roses.Les membres de KISSed Serge Savard, Yvan Leclerc et François Gagné ont chanté un des succès du groupe américain qu'ils personnifient à la petite Léanne. Photo : Radio-Canada

Un moment fort en émotion, autant pour la petite que pour les membres du groupe qui se sont fait un devoir de rencontrer la fillette lorsqu’ils ont entendu son histoire.

C’est bien beau de faire de la musique, mais la moindre des choses, c’est de pouvoir aider quelqu’un à avoir plus de force, dit Yvan Leclerc, qui personnifie Ace Frehley.

La fillette de Saint-Tite combat un cancer qui s’attaque aux tissus de son visage. La famille attend toujours de voir si les résultats des traitements qu’elle a reçus à Philadelphie auront eu l’effet escompté.

Selon le reportage de Laurence B. Lemaire

Mauricie et Centre du Québec

Enfance