•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alex Harvey vu par ses adversaires

Alexander Bolshunov, Alex Harvey et Johannes Hoesflot Klaebo
Alexander Bolshunov, Alex Harvey et Johannes Hoesflot Klaebo Photo: Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy
Guillaume Piedboeuf

Alex Harvey a été un féroce compétiteur sur le circuit de la Coupe du monde durant plus d'une décennie, mais également un athlète apprécié par ses rivaux. Dans la foulée de sa retraite, Radio-Canada a demandé à cinq des meilleurs skieurs au monde d'expliquer ce que la fierté de Saint-Ferréol-les-Neiges représente pour eux.


Citation « C’est un athlète qui va nous manquer. Il avait une façon de courir incroyable. »Citation de Maurice Manificat Photo : La Presse canadienne / Radio-Canada

Maurice Manificat, 32 ans, France, triple médaillé olympique

« C’est un athlète qui va nous manquer. Il avait une façon de courir incroyable. Comme on dit, il ne paie pas de mine. Avant la course, on ne se dit pas qu’Alex peut gagner. Mais il nous fait des courses exceptionnelles. Son panache va manquer au circuit, puis c’est quelqu’un qui est très sympa. Nous, les Français, on avait une proximité avec lui en raison de la langue. »

« Il arrête même s’il est encore capable de gagner et de faire des podiums. On se demande pourquoi, mais en même temps, on sait que, même si l'on vit des choses incroyables sur le circuit de la Coupe du monde, c’est très compliqué pour la vie personnelle parce qu’on est toujours parti très loin. Encore plus les Nord-Américains. »


Citation  : « On ne compétitionne pas seulement contre des adversaires. On compétitionne contre des hommes et Alex est un grand homme. »Citation de Frederico Pellegrino (au centre) Photo : La Presse canadienne / Radio-Canada

Frederico Pellegrino, 28 ans, Italie, quintuple médaillé des championnats du monde en sprint

« On a vécu beaucoup ensemble. Ce qui nous rapproche, c’est que nous ne sommes pas Norvégiens. Nous sommes des étrangers du ski de fond. On essaye à notre façon de donner un peu de spectacles et de faire grandir ce fantastique sport dans nos pays. C’est qu’il a réussi à faire. »

« Je suis un sprinteur alors nous n’avons pas si souvent eu à batailler l’un contre l’autre, mais ça a toujours été beau lorsque c’était le cas. On ne compétitionne pas seulement contre des adversaires. On compétitionne contre des hommes et Alex est un grand homme »

« Terminer sa carrière avec un podium devant son public, je pense que c’est la juste façon d’honorer tout ce qu’il a accompli à travers les années. Je respecte beaucoup sa décision de se retirer à 30 ans. La vie, ce n’est pas seulement le sport. »


Citation  : « Il a fait beaucoup de choses pour notre sport. C’est évidemment un bon skieur, mais c’est aussi une très bonne personne. »Citation de Johannes Høsflot Klaebo Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Johannes Høsflot Klaebo, 22 ans, Norvège, triple médaillé d’or aux Jeux olympiques de Sochi

« Il a fait beaucoup de choses pour notre sport. C’est évidemment un bon skieur, mais c’est aussi une très bonne personne. Il a de bonnes valeurs et il a su montrer comment la vie d’un athlète se doit d’être. »

« C’est important pour les plus jeunes d’avoir quelqu'un à qui se fier et il a été un très bon modèle pour les Norvégiens. »


 Citation : « Ç'a été plaisant d’avoir un rival issu d’une plus petite nation de ski, un peu comme moi. [...] C’est un peu triste pour le sport de le voir partir. »Citation de Dario Cologna Photo : La Presse canadienne / Radio-Canada

Dario Cologna, 33 ans, Suisse, quadruple médaillé d’or olympique

« C’est une vraiment bonne personne et j’ai toujours aimé compétitionner avec lui. On skie ensemble depuis très longtemps et ça été plaisant d’avoir un rival issu d’une plus petite nation de ski, un peu comme moi. On a dû se battre avec les équipes norvégiennes et russes et je pense qu’on l’a bien fait, ces dernières années. »

« C’est un peu triste pour le sport de le voir partir, mais c’était super de le voir monter sur le podium pour finir. »


Citation :  « C’est l'un des meilleurs en ski de patin du circuit et je pense encore qu’il est trop jeune pour se retirer. »Citation de Didrik Toenseth Photo : La Presse canadienne / Radio-Canada

Didrik Toenseth, 27 ans, Norvège, médaillé d’or olympique au relais

« Je suis bon ami avec Alex. C’est quelqu’un de social qui va vers les autres. Il s’est entraîné avec nous en Norvège. C’est l'un des meilleurs en ski de patin du circuit et je pense encore qu’il est trop jeune pour se retirer. »

« J’ai essayé de le convaincre de continuer. Mais maintenant qu’il se retire, j’ai une équipe de hockey en Norvège et j’espère qu’il va venir jouer avec nous. Je lui ai donné un gilet de notre équipe, la semaine dernière, à Falun. C’est notre plus récente signature! »

Québec

Ski de fond