•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élections reportées ou anticipées à T.-N.-L.? Dwight Ball décidera d'ici lundi

Portrait de Dwight Ball à l'Assembléee législative de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball

Photo :  CBC

Patrick Butler

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, n'a plus qu'une semaine pour déterminer s'il va repousser la date du prochain scrutin provincial. S'il choisit de ne pas le faire, des élections anticipées sont probables.

Selon les lois électorales de la province, les prochaines élections provinciales auront lieu le 8 octobre. Mais personne ne serait surpris si Dwight Ball décidait de modifier cette date pour éviter un chevauchement des campagnes électorales provinciales et fédérales, toutes les deux prévues pour octobre.

La Loi sur l’Assemblée législative précise qu’au cas où les campagnes fédérales et provinciales coïncident, le premier ministre peut repousser la date du scrutin provincial au dernier lundi de novembre (cinq semaines après le prochain scrutin fédéral). Il a jusqu'au 1er avril pour annoncer sa décision.

Après cette date, M. Ball pourra toujours demander à la lieutenante-gouverneure Judy Foote de dissoudre l'assemblée et de déclencher des élections générales.

D'ailleurs, s'il décide de ne pas repousser la date des élections à la fin novembre, des élections anticipées auront presque assurément lieu ce printemps : son parti, tout comme les partis d'opposition, a peu d'appétit pour une campagne estivale, et depuis la fin des années 1970, il n'y a jamais eu d'élections provinciales à Terre-Neuve-et-Labrador entre les mois de juin et de septembre.

Ouverture à des élections printanières

Dwight Ball a déclaré en janvier qu'il était ouvert à des élections printanières. Malgré des défaites aux trois dernières élections partielles, le Parti libéral reste en tête des intentions de vote selon le plus récent sondage CRA.

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Ches Crosbie, et la leader du Nouveau Parti démocratique, Alison Coffin, se disent également prêts pour des élections anticipées.

Si M. Ball pense que nous sommes mal préparés et veut [veut en profiter pour] déclencher des élections anticipées, je serait peut-être premier ministre en mai, a lancé Ches Crosbie en janvier.

L'avocat Ches Crosbie arrive au tribunal coiffé d'un chapeau de fourrure.

Ches Crosbie, chef du Parti progressiste-conservateur de Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : La Presse canadienne / Paul Daly

Selon le Parti libéral de Terre-Neuve-et-Labrador, vingt candidats ont déjà obtenu l’investiture de leur parti. Le Parti progressiste-conservateur confirme qu’il a choisi des candidats dans 15 circonscriptions, et au moins neuf candidats néo-démocrates se disent prêts à se présenter aux prochaines élections.

Les députés indépendants Eddie Joyce, Dale Kirby et Paul Lane n’ont pas encore annoncé leurs intentions.

Il y a 40 circonscriptions en tout à Terre-Neuve-et-Labrador. Une campagne électorale provinciale doit durer de 28 à 35 jours et tout candidat doit avoir obtenu l’investiture de son parti 8 jours après le déclenchement des élections.

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique provinciale