•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vente de cannabis en Ontario : les commerçants se préparent pour l'ouverture le 1er avril

Un camion avec des planches de bois stationné devant un immeuble en brique rouge.
Les trois commerces de cannabis légal d'Ottawa, comme celui-ci sur la rue York, mettent les bouchées doubles pour être fin prêts pour l'ouverture prévue le 1er avril. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Dans une semaine, le 1er avril, les résidents d'Ottawa pourront se procurer du cannabis de commerces privés.

Les trois commerces qui ont reçu leur licence d'exploitation ont amorcé une course contre la montre pour être fin prêts pour l’ouverture.

Les commerçants s’exposent à de fortes pénalités s’ils ne réussissent pas à ouvrir leurs portes comme prévu.

Ils perdront 12 500 $ sur leur dépôt s’ils ne sont pas prêts le 1er avril. Les pénalités deviennent encore plus salées par la suite.

Un tableau montrant les pénalités imposées aux commerçants qui ne seront pas prêts le 1er avril.Les pénalités peuvent être salées pour les commerçants qui ne seront pas prêts pour le mois d'avril. Photo : Radio-Canada

La Commission des alcools et des jeux de l'Ontario dit mettre en place ces pénalités pour respecter ses engagements.

La Ville d'Ottawa, de son côté, se prépare à accueillir les nombreux consommateurs qui pourraient prendre d’assaut les trois points de vente.

Pour les premiers quelques mois, nous nous attendons à voir beaucoup de circulation, des pressions sur le stationnement, beaucoup de personnes dans la rue, affirme le conseiller du quartier Kitchissippi, Jeff Leiper.

L’un des trois commerces de cannabis d’Ottawa sera dans son quartier, sur le chemin Richmond. Il y a beaucoup de consommateurs de cannabis dans mon quartier, et ça va leur donner un endroit légal pour s’en procurer, affirme M. Leiper.

M. Leiper croit également que l’arrivée de ce commerce de cannabis aura un impact économique positif sur les autres commerces du secteur.

Conseiller municipal en entrevue sur la rue Sparks.Le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, s'attend à ce que de nombreux consommateurs québécois traversent la frontière pour acheter du cannabis en Ontario. Photo : Radio-Canada

J’imagine qui va y avoir, les premiers jours, un certain achalandage, affirme le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury. L’un des trois commerces de cannabis d’Ottawa sera situé dans son secteur, sur la rue York dans le Marché By.

On leur a demandé de prendre certaines mesures en considération, comme les heures d'ouverture; et comme au LCBO et au Beer Store, on demande d'avoir des agents de sécurité présents, dit-il.

Mathieu Fleury s’attend également à un afflux de touristes provenant du Québec pour acheter du cannabis en Ontario.

La première succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC) de l’Outaouais devrait ouvrir seulement à la fin du printemps.

Le troisième commerce privé de cannabis d’Ottawa doit ouvrir ses portes sur la rue Bank, entre les rues Lewis et Waverley.

Ottawa-Gatineau

Cannabis