•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La viande de phoque à l'honneur dans une vingtaine de restaurants au Québec

Des tranches de filet de phoque en tataki.
Des tranches de filet de phoque en tataki. Photo: Radio-Canada
Maya Arseneau

Pour une deuxième année, plusieurs restaurateurs participent au Phoque Fest à Montréal, à Québec et aux Îles-de-la-Madeleine. Les chefs cuisiniers ont élaboré des plats à base de viande de phoque. Pour les restaurateurs madelinots, cet événement est d'autant plus important, en raison de la chasse au phoque bien ancrée dans la culture de l'archipel.

Parmi la vingtaine de restaurants participant au Phoque Fest, on en compte deux aux Îles-de-la-Madeleine. Les deux restaurants offrent d’emblée des plats à base de loup marin et en ont créé un nouveau pour l’occasion.

La Buvette, un bistro situé sur le site historique de La Grave, offre des keftas de loup marin avec aubergine grillée et poivrons rôtis, servis avec une sauce à base de yogourt.

Le plat posé sur une table avec une bouteille et un verre de vin.Le kefta de loup marin (phoque) proposé par La Buvette, aux Îles-de-la-Madeleine, dans le cadre du Phoque Fest. Photo : Étienne David-Bellemare

Pour Sonia Painchaud et Étienne David-Bellemare, les propriétaires du bistro, le Phoque Fest est l’occasion de proposer un plat de loup marin différent du menu régulier, mais toujours en respectant la qualité de la viande.

Pour nous, c’était un peu pour redonner à cette viande-là ses lettres de noblesse.

Sonia Painchaud, propriétaire de La Buvette

De la viande de phoque… au déjeuner!

Une autre offre pour le Phoque Fest sur l’archipel se trouve chez Le Loufoque. Ce restaurant offre des plats de loup marin bien différents, puisqu’il est spécialisé en déjeuner.

Le défi était alors de taille, souligne Linda Fournier, l’une des propriétaires.

C’était audacieux, de développer un plat qui soit bon, pour que les gens des Îles l'apprécient aussi. C’est ce qui est arrivé.

Linda Fournier, propriétaire du Loufoque

Le Loufoque ajoute ainsi une casserole déjeuner à l’effiloché de loup marin et canard pour le Phoque Fest, en plus de ses deux autres plats, aussi à base d’effiloché de loup marin, proposés depuis maintenant six mois.

Linda Fournier soutient que de proposer de la viande de phoque pour déjeuner en a surpris plus d’un, mêmes les Madeliniennes et Madelinots.

C’est quasiment une éducation, même aux Îles, de dire [aux gens ] que [la viande de phoque] se mange le matin aussi. Ils disent : "on ne pouvait pas imaginer qu’on pouvait manger du loup marin le matin!", raconte-t-elle.

La restauratrice estime que le Phoque Fest aide vraiment à promouvoir les plats à base de viande de loup marin.

Ils sont agréablement surpris. Ils n’auraient pas osé le faire et ils l’ont fait, conclut Linda Fournier.

L'évènement se poursuit jusqu'au 31 mars dans plusieurs restaurants de Montréal et de Québec également.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Restaurants