•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Sherbrookoise gagnante d'un concours international de... marmelade en Écosse!

La Sherbrookoise d'origine Geneviève Blanchet a remporté l'argent lors d'un prestigieux concours de marmelade tenu en Écosse. On la voit ici qui tient l'un de ses fameux pots, avec la mention argent.

La Sherbrookoise d'origine Geneviève Blanchet a remporté l'argent lors d'un prestigieux concours de marmelade tenu en Écosse.

Photo : Le Meadow's Pantry

Marie-Pierre Roy-Carbonneau

La Sherbrookoise d'origine Geneviève Blanchet remporte le 2e prix au prestigieux concours international World's Original Marmelade Awards, à Dalemain, en Écosse.

À Vancouver, où elle habite depuis 1997, c'est d'une journée à l'autre que l'artisane confiturière doit recevoir son prix par la poste, remis par les juges qui ont estimé sa marmelade fort savoureuse.

Une vingtaine de juges avaient la difficile tâche de goûter à environ 1000 produits provenant des quatre coins de la planète. La texture, la quantité d'écorce d'orange et bien sûr, la qualité de la marmelade sont évaluées dans un pays où ce type de produit est pris très au sérieux.

Le prix a été décerné le 16 mars dernier à Dalemain, dans le comté de Cumbria (Nouvelle fenêtre).

Mme Blanchet, qui a toujours eu comme passion la confection de confitures de toutes sortes et de produits 100 % canadiens (Nouvelle fenêtre), a tout simplement envoyé l'un de ses pots de marmelade, le Meadow's Pantry, pour la compétition.

Le pot que j'ai envoyé, il n'y avait pas mon nom dessus, ni mon étiquette ou mon logo. C'est très transparent, les juges ne savent pas de quel pays tu viens.

Geneviève Blanchet, gagnante de la médaille d'argent dans la catégorie commerciale pour sa marmelade à l'orange au World's Original Marmelade Awards, à Dalemain, en Écosse

Le secret d'une bonne marmelade

Chaque produit a ses spécificités et chaque pays, ses goûts. Par exemple, en Angleterre, les gens préfèrent la marmelade moins sucrée, explique Geneviève Blanchet.

Les morceaux d'écorce d'orange sont aussi à considérer, minces ou larges, selon les catégories. Les écorces sont mesurées au millimètre près. La consistance de la marmelade est aussi évaluée. Les oranges ne doivent pas être trop dures.

Geneviève Blanchet

Plus de 40 pays sont représentés à ce prestigieux concours qui se tient dans un véritable manoir écossais.

De plus en plus de consommateurs s'intéressent à ce produit particulier, dont les Japonais, qui bénéficient, même cette année d'une section spéciale du concours qui leur est consacrée.

Les World's Original Marmelade Awards ont lieu chaque année depuis 1999.

Estrie

Consommation