•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La trousse Anicinabemodan pour promouvoir la langue et la culture autochtones

La trousse Anicinabemodan pour promouvoir la langue et de la culture autochtone.

La trousse Anicinabemodan pour promouvoir la langue et de la culture autochtone.

Photo : Radio-Canada / Facebook Minwashin - Premières Nations Abitibi-Témiscamingue

Radio-Canada

Un guide pour promouvoir la langue et la culture autochtones, Anicinabemodan, qui veut dire « parlons anichinabé », est maintenant distribué un peu partout en Abitibi-Témiscamingue.

Depuis février dernier, 130 trousses Anicinabemodan ont été envoyées à des organismes, à des établissements d'enseignement, à des élus et à des bibliothèques de la région.

L'initiative vient de l'organisme Minwashin, qui vise à promouvoir les arts et la culture anichinabés.

La trousse comporte notamment des calendriers, des étiquettes et des autocollants en langue autochtone.

Le président de l'organisme, Richard Kistabish, souhaite aussi voir les gens utiliser quelques mots en langue autochtone dans leurs échanges quotidiens.

[L'objectif est] de faire prendre conscience aux gens qu'il y a encore des Autochtones ici, et qu'on a tendance à oublier qu'ils existent parce qu'on a été mis de côté depuis longtemps. On vit dans des réserves, dans une solitude, on est très seuls l'un l'autre. La société en générale n'est pas consciente qu'il existe encore des Autochtones dans leur coin, regrette Richard Kistabish.

On est comme effacés, et ça a été voulu et fait de cette manière-là. On essaie de corriger cette attitude-là en invoquant la langue.

Richard Kistabish, président de Minwashin

Richard Kistabish affirme que le projet a déjà attiré l'attention de certains élus.

L'initiative coïncide avec l'Année internationale des langues autochtones proclamée par l'Assemblée générale des Nations unies.

Abitibi–Témiscamingue

Autochtones