•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finale régionale d'Expo-sciences

Le reportage de Nicolas Lachapelle
Radio-Canada

À Sept-Îles, 32 jeunes scientifiques nord-côtiers prennent part cette fin de semaine à la foire d'Expo-sciences à l'école Jean-du-Nord.

Les participants venaient de Havre-Saint-Pierre aussi bien que de Grandes-Bergeronnes pour cette finale régionale qui déterminera qui pourra aller en finale provinciale.

L'organisatrice de l'événement, Iza-Ève Murray, constate que l'événement change au fil des ans.

Malgré le triste manque de représentation féminine dans les milieux scientifiques, la coordonnatrice de l’événement voit avec espoir le nombre de filles qui participent à l’événement s’accroître d’année en année.

Sur les 32 participants de l'évènement, 29 sont des filles cette année.

Une participante présente son projet sur le syndrome d'Asperger devant son présentoirUne participante présente son projet sur le syndrome d'Asperger. Photo : Radio-Canada

Quant aux thèmes abordés, la santé mentale, la robotique et surtout l'environnement, ils sont révélateurs des préoccupations de la jeunesse.

Adam Noël, 10 ans, a justement bâti un vélo électrique en récupérant un vélo que son père s'apprêtait à jeter.

Ça a pris à peu près tout l’hiver pour faire le vélo.

Adam Noël, participant de la finale régionale d'Expo-sciences

Le jeune scientifique dit ouvertement se servir de sa tribune pour faire la promotion de moyens de transport plus écoénergétiques.

J’incite vraiment les gens à prendre le virage vert, c’est vraiment important pour moi, ajoute-t-il.

C'est la première participation d'Adam à l'événement, mais comme bien d’autres jeunes nord-côtiers, il sait déjà qu'il n'en est pas à sa dernière.

Et il n’est pas le seul à faire valoir ses opinions à travers l’événement.

Emmeraude Tanguay, qui en est à sa quatrième participation en cinq ans, a coréalisé un projet portant sur les effets néfastes du stress et de l’anxiété sur la motivation académique.

Emmeraude Tanguay, 18 ans, devant son présentoirEmmeraude Tanguay en est à sa 4e participation à Expo-science en 5 ans. Photo : Radio-Canada

Moi au début, je pensais aller en médecine, mais aujourd’hui je veux aller en recherche, en neuroscience, affirme celle qui souhaite maintenant aider les enfants à avoir un meilleur quotidien.

C’est vraiment Expo-sciences qui a été la goutte qui a commencé la vague de vouloir faire de la recherche, de vouloir m’impliquer là-dedans.

Emmeraude Tanguay, participante à la finale régionale d'Expo-sciences
Un participant de la finale régionale d'Expo-sciences sur la Côte-Nord devant son projet en robotiqueUn participant de la finale régionale d'Expo-sciences sur la Côte-Nord devant son projet en robotique. Photo : Radio-Canada

L'événement se poursuit dimanche. Le public est convié à visiter les exposants en matinée avant la remise des prix qui se tiendra en après-midi.

Côte-Nord

Éducation