•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changements climatiques : Ottawa aide les Prairies à protéger leur eau

Un champ touché par la sécheresse sous un ciel nuageux en Alberta.
Un champ touché par la sécheresse en Alberta. Photo: Radio-Canada / Dave Gilson
Radio-Canada

Une enveloppe de 1 million de dollars annoncée dans le budget fédéral pour protéger l'eau et les terres des Prairies est fortement appréciée par les secteurs agricoles et de recherche.

Les fonds, dit le gouvernement fédéral, seront octroyés à Diversification de l’économie de l’Ouest Canada en 2019-2020 et gérés en partie avec l’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba.

« Au cours des dernières années, les provinces des Prairies du Canada ont subi les effets de plus en plus graves des changements climatiques », note le budget en faisant état des tempêtes, des inondations, des sécheresses et des feux de forêt.

Il faut donc par cet apport financier trouver des moyens de défendre l'approvisionnement alimentaire du Canada.

Parmi les chercheurs heureux de cette annonce figure John Pomeroy, le directeur du Centre d’hydrologie à l’Université de la Saskatchewan. D'après lui, le Canada a besoin d’une approche coordonnée pour assurer une lutte effective contre les changements climatiques qui touchent les Prairies.

« Le Canada a une abondance d’eau, mais ce n’est pas le cas dans les Prairies », dit-il. Il cite notamment la rivière Saskatchewan Sud qui doit faire l’objet de stratégies ciblées.

Il faut une gestion des eaux « intelligente », dit-il, accompagnée de meilleurs systèmes de prévision et d’infrastructures renforcées pour se protéger des catastrophes naturelles.

L’Association des producteurs agricoles de la Saskatchewan fait le même constat. Son président, Todd Lewis, qui est également fermier, rappelle l’importance de protéger l’eau, un élément essentiel au secteur de l’agriculture et aux usines de transformation alimentaire.

« Nous devons empêcher toute sécheresse et toute inondation », déclare-t-il, en rappelant l’importance du poids de l’agriculture dans l’économie de la Saskatchewan.

Comme John Pomeroy, il soutient la volonté d’Ottawa de voir les différents gouvernements coordonner leur travail avec les provinces, le secteur privé et les Premières Nations.

Saskatchewan

Conditions météorologiques