•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cyclone Idai a fait 732 morts en Afrique australe

Bâtiments inondés dans la ville de Beira au Mozambique à la suite du passage du cyclone Idai

La fureur des éléments a provoqué d'importantes inondations.

Photo : Reuters / Mike Hutchings

Reuters

Le passage du cyclone Idai en Afrique australe a fait au moins 732 morts et des centaines de milliers de déplacés, au vu des derniers bilans communiqués samedi par des responsables de gouvernements et des Nations unies.

Le Mozambique est le pays le plus durement touché, avec 417 morts et 1400 blessés. Le cyclone a abordé les terres le soir du 14 mars, dans la région de la grande ville portuaire de Beira.

Les deux grandes rivières Buzi et Pungue ont débordé, submergeant des villages entiers.

On ne compte pas moins de 600 000 déplacés au Mozambique, où 385 000 hectares de terres agricoles ont été dévastés.

Des cas de choléra ont par ailleurs été signalés à Beira.

Idai, plus puissant cyclone survenu en Afrique australe depuis Eline, en 2000, a également frappé le Zimbabwe et le Malawi.

Le cyclone a balayé le 16 mars l'est du Zimbabwe, où des inondations ont été signalées dans les districts de Chimanimani et de Chipinge.

Le nombre de décès dus à Idai dans ce pays s'élève à 259, et le nombre de blessés, à 200.

Au Malawi, on dénombrait samedi 56 morts et 577 blessés, ainsi que 94 000 déplacés.

Incidents et catastrophes naturelles

International