•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada vient en aide aux pays d'Afrique touchés par le cyclone Idai

Des personnes emballent des trousses de survie.
Des Torontois viennent en aide aux pays d'Afrique touchés par le cyclone Idai. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

À la suite du passage du cyclone Idai, qui a fait des centaines de morts dans le sud de l'Afrique, le gouvernement du Canada annonce une aide d'urgence qui pourrait atteindre 3,5 millions de dollars.

Cette somme soutiendra les organismes humanitaires qui interviennent au Malawi, au Mozambique et au Zimbabwe.

Le cyclone Idai a tué 242 personnes au Mozambique et 259 au Zimbabwe. Au Malawi, 56 personnes sont mortes dans des pluies diluviennes avant l'arrivée d'Idai.

L'acheminement de l'aide auprès de rescapés affamés se fait de façon chaotique. Des centaines de milliers de personnes sont toujours en quête d'abris, de nourriture et d'eau.

Des citoyens de Toronto s'impliquent

Pendant ce temps, à Toronto, l'organisme torontois Global Medic a mobilisé de près de 200 bénévoles samedi matin pour venir en aide aux victimes du cyclone. Les volontaires ont rassemblé environ 2 200 trousses d'urgence pour les habitants du Mozambique et du Zimbabwe. Chacune comprend des sachets de purification d’eau, du savon, des brosses à dents et du dentifrice.

Les besoins sont si criants dans le sud-est de l'Afrique. Nous ne pouvons pas rester là et regarder des enfants mourir, a déclaré Rahul Singh, directeur général de GlobalMedic.

Des boîtes de cartons contenant de trousses de survie.Des trousses contiennent du savon, des brosses à dents et des tubes de dentifrice, mais surtout des dispositifs de purification d'eau essentiels à la survie des sinistrés. Photo : Radio-Canada


Vous regardez ces images de ces enfants qui boivent de l'eau sale et vous comprenez qu'ils vont attraper une maladie d'origine hydrique et qu'ils vont mourir inutilement. Une trousse comme celle-ci est une solution tellement simple qui les maintiendra en vie, ajoute-t-il.

L'organisation a aussi envoyé samedi au Zimbabwe une équipe de six personnes, qui apportera trois unités de purification d'eau et quatre drones.

Rahul Singh a déclaré que les drones serviront à réaliser une enquête sur les dégâts causés aux infrastructures au Zimbabwe, et ce, dans le but d’aider le pays à avoir des fonds internationaux. Ils appuieront également les efforts de recherche et de sauvetage.

Kerry Grier, une résidente du Zimbabwe qui vit à Toronto depuis huit ans, a déclaré que des volontaires avaient écrit des messages d'espoir sur les cartons.

Les familles reçoivent les messages quand elles reçoivent les boîtes, a-t-elle déclaré. C’est génial que ce soit dans les nouvelles maintenant et que nous voulions être là pour continuer une fois les caméras disparues. Le travail commence vraiment quand il n’est plus dans les nouvelles, prend-t-elle aussi le temps de souligner.

Des personnes soulèvent des boîtes contenant des trousses de survie.Des Torontois prêtent main forte aux pays d'Afrique touchés par le cyclone Idai. Photo : Radio-Canada

En plus d’un besoin criant pour de l’eau potable et de la nourriture, des cas de choléra ont aussi été signalés au Mozambique.

Des organismes humanitaires se disent de plus en plus préoccupés par les risques de flambées épidémiques.

Incidents et catastrophes naturelles

International