•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boussole électorale: économie et environnement comme principales préoccupations

Un homme en cravate dépose un sou dans une tirelire en forme de cochon qu'il tient dans sa main.

Plusieurs réflexes humains nuiraient à la nécessité d'épargner, selon des études.

Photo : iStock

Radio-Canada

Moins d'une semaine après le déclenchement de la campagne électorale en Alberta, l'économie est au sommet des préoccupations des répondants de la Boussole électorale, suivie par l'environnement.

Depuis le lancement de l'outil en ligne, près de 32 500 personnes ont répondu à la question : Quel est l'enjeu politique le plus important, selon vous, dans cette campagne?

Des analystes livrent un premier rapport en fonction des réponses à la question du questionnaire, mis en ligne mardi dernier :

Les enjeux qui sont importants cette année ne sont pas les mêmes [que ceux] qui étaient importants en 2015. Il y a vraiment une grosse différence, explique Charles Breton, directeur de la recherche à Vox Pop Labs, l’entreprise responsable de la Boussole électorale.

Lors des dernières élections, l’enjeu le plus important était l'obligation de rendre des comptes. Ce n’est toutefois vraiment pas sur le radar cette année, observe le politologue.

Selon lui, la controverse entourant les frais de déplacement de l’ancienne première ministre Alison Redford peut expliquer ces résultats de 2015.

Cette année, c’est plus précisément la diversification de l’économie qui semble être la priorité pour une majorité des répondants. Le politologue spécifie d’ailleurs qu’il s’agit d’un enjeu propre à l’Alberta.

[Dans les récentes élections] au Québec ou en Ontario, là aussi, l’économie était l’enjeu le plus important. Par contre, ce n’est pas les mêmes thèmes qui entrent dans l’économie si on est au Québec ou en Alberta, indique l’expert.

Devant ces données, on peut présumer [que la préoccupation des répondants], c'est d’essayer d’avoir une économie moins dépendante des ressources naturelles, pense le directeur de la recherche de Vox Pop Labs.

Par ailleurs, le politologue remarque que les réponses au questionnaire divergent en fonction du lieu de provenance des répondants. Par exemple, l’environnement est un thème plus important à Edmonton, tandis qu'à Calgary c’est celui de l’économie qui domine.

Charles Breton précise que l’enjeu de l’environnement, qui ressort deuxième, d’après le rapport, doit être pris au sens général. Ce résultat peut, par exemple, autant vouloir dire que les répondants sont pour ou contre l’élimination de la taxe sur le carbone.

D’après ces résultats, l’économie semble être un enjeu plus important chez les électeurs des conservateurs unis, tandis que l’environnement et la santé sont plus chers à ceux qui prêtent allégeance aux néo-démocrates.

Méthodologie :
Créée par une équipe de politologues et de statisticiens de Vox Pop Labs, la Boussole électorale est un outil de mobilisation civique. Les informations présentées reposent sur les réponses de 32 504 personnes ayant participé à la Boussole électorale du 20 mars 2019 au 22 mars 2019 et ayant répondu à une question ouverte, à savoir : « Quel est l'enjeu politique le plus important, selon vous? »
Par rapport aux sondages d’opinion, les utilisateurs de la Boussole électorale ne sont pas présélectionnés, et les données proviennent d’un échantillon non aléatoire de la population. Les données collectées sont pondérées de manière à les rapprocher de celles d’un échantillon représentatif de la population réelle albertaine, selon les données du recensement et d’autres estimations démographiques. Les facteurs de pondération sont l’âge, le niveau d’instruction, le sexe et le pays d'origine.

Notre dossier sur les élections provinciales 2019 en Alberta

Alberta

Politique provinciale