•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des lois sur l'alcool au volant plus sévères au Michigan

Le pont Ambassadeur relie les villes de Windsor en Ontario et de Détroit au Michigan.
Le pont Ambassadeur relie les villes de Windsor en Ontario et de Détroit au Michigan. Photo: getty images/istockphoto / Steven_Kriemadis
Radio-Canada

Une nouvelle loi proposée à la Chambre des représentants des États-Unis ferait descendre la limite permise d'alcool dans le sang au Michigan à 0.05 %. L'État imiterait ainsi sa voisine l'Ontario, où des sanctions sont en vigueur lorsque le 0.05 % est atteint.

C’est le deuxième État américain à modifier sa loi sur l’alcool au volant, après que l’Utah l’ait fait à la fin de l’année 2018.

La limite dans les 48 autres États est de 0.08%.

L'association des Mères contre l'alcool au volant (MADD) Canada soutient le projet législatif qui a été proposé jeudi.

Helen Witty, la présidente de MADD, soutient qu'une concentration de 0.05 % d’alcool dans le sang affecte des compétences de conduite fondamentales.

Celui qui parraine le projet de loi, le représentant démocrate en Chambre Abdullah Hammoud, maintient qu’il faut faire plus pour éviter un fléau qui est complètement évitable.

Le politicien de Dearborn au Michigan rappelle que cinq membres d’une même famille sont décédés au début de l’année lorsqu’un chauffeur les aurait percutés pendant qu'il était en état d’ébriété.

Windsor

Justice