•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CAQ pourrait agrandir un hôpital existant plutôt qu'en construire un nouveau, dit Lacombe

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille et responsable de l'Outaouais, accordé une entrevue au chef d'antenne, Daniel Bouchard, après le dépot du premier budget de la Coalition Avenir Québec. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Au lendemain du dépôt du premier budget de la Collation avenir Québec (CAQ), le ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe, a indiqué que le projet d'un nouvel hôpital en Outaouais est toujours à l'étude et qu'il ne ferme pas la porte à d'autres options, comme l'agrandissement d'un hôpital existant.

La CAQ avait promis à plusieurs reprises pendant la campagne électorale de bâtir un nouvel hôpital fonctionnel en Outaouais comprenant de 170 lits d'ici cinq ans.

Malgré cette promesse, le député de Papineau, ministre de la Famille et ministre responsable de l'Outaouais a indiqué que son gouvernement reste ouvert aux idées.

Il y a des gens qui nous disent qu’il faudrait peut-être faire de [l'hôpital de] Gatineau, par exemple, ou de Hull, un grand hôpital régional, qu'on agrandirait, qu'on rénoverait à la fine pointe de la technologie, a lancé M. Lacombe en entrevue au Téléjournal Ottawa-Gatineau avec Daniel Bouchard. Moi, je ne suis pas fermé à ça non plus. On veut le meilleur projet.

Je veux le meilleur pour les gens de l’Outaouais!

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille et ministre responsable de l'Outaouais

La CAQ veut se garder une marge de manœuvre et évaluer l’ensemble des scénarios pour offrir de meilleurs services hospitaliers à la population, a-t-il dit.

Le gouvernement tentera tout de même de respecter l'échéancier promis lors de sa campagne, soit cinq ans pour arriver avec une solution viable dans le domaine de la santé en Outaouais.

Ce n’est pas seulement à l’étude, c’est une prouesse qu’on vient de réaliser. Je veux que les gens comprennent bien. On a inscrit ce projet au Plan québécois des infrastructures en quelques semaines, habituellement ça peut prendre des mois, a ajouté M. Lacombe.

Si on se compare aux quarante dernières années, ça avance très rapidement!

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille et ministre responsable de l'Outaouais

L'agrandissement de l'autoroute 50 est aussi toujours à l'étude

Le premier ministre François Legault avait également promis l'élargissement de l'autoroute 50 à quatre voies, sur toute sa longueur, le plus rapidement possible.

M. Lacombe a réitéré le fait que le dossier de l’autoroute 50 avance, tout en soulignant qu’il reste beaucoup de ménage à faire dans ce dossier. Il a dit avoir reçu beaucoup de questions de citoyens.

Certaines parties des tronçons [...] sont encore à l'étude [...] Mais dans les faits, il y a des phases qui sont déjà en réalisation, a-t-il affirmé.

Ottawa-Gatineau

Politique régionale