•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Première Nation Tsilhqot’in demande une injonction contre un permis de forage

Des gens portent des affiches où sont inscrites les phrases Respectez les terres Tsilqotin et Les terres Tsilquot'in ne sont pas ouvertes aux minières.

La Première Nation Tsilhqot'in tente de protéger le lac Fish, appelé Teztan Biny en tsilhqot'in, qui, selon elle, sera touché par le projet de Taseko.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Première Nation Tsilhqot'in demande une injonction de la Cour d'appel de la Colombie-Britannique contre un permis de forage remis à Taseko Mines.

La mine New Prosperity proposée par Taseko, située à 125 kilomètres au sud-ouest de Williams Lake, a été approuvée par le gouvernement provincial en 2010. Le gouvernement de l’époque a délivré un permis de forage en 2017 à la compagnie pour qu’elle puisse effectuer une collecte d'informations géotechniques.

La Première Nation Tsilhqot'in tente de protéger le lac Fish, appelé Teztan Biny en tsilhqot'in, qui, selon elle, subira les effets négatifs de ce projet.

Le 1er mars, la Cour d'appel de la Colombie-Britannique a rendu un jugement reconnaissant la région de Teztan Biny comme un épicentre culturel actif pour les Tsilhqot'in, un lieu de repos pour les ancêtres de cette nation, un site pour des activités spirituelles et cérémoniales et « un lieu symbolique unique et particulier pour la culture des Tsilhqot'in ».

Malgré cette reconnaissance, le tribunal a tout de même donné le feu vert au projet.

Une injonction pourrait toutefois le freiner parce que les Tsilhqot'in demandent à la Cour suprême du Canada l'autorisation d'interjeter appel du jugement du 1er mars.

Le gouvernement fédéral a déjà rejeté la proposition de ce projet à deux reprises, soit en 2010 et en 2014.

À deux reprises, le projet de mine a été rejeté, en partie à cause de son effet sur les droits des Tsilhqot'in et du risque pour les poissons et leur habitat.

Selon un communiqué de la Premièr Nation Tsilhqot'in, Teztan Biny est l'un des lacs à truites sauvages les plus importants de la province.

Taseko tente de mettre sur pied ce projet de mine de cuivre et d’or depuis des décennies. L'entreprise a commencé à proposer le projet en 1995.

Colombie-Britannique et Yukon

Autochtones