•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les événements de l'oratoire Saint-Joseph font réagir en Mauricie

Pierre-Olivier Tremblay, évêque auxiliaire de Trois-Rivières et recteur du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap
Pierre-Olivier Tremblay, évêque auxiliaire de Trois-Rivières et recteur du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Nous ne sommes « à l'abri de rien », affirme l'évêque auxiliaire de Trois-Rivières et recteur du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay. Il est bouleversé à la suite de ce qui est arrivé au père Grou à l'oratoire Saint-Joseph, plus tôt ce vendredi.

« Je connais le père Grou depuis plusieurs années, j’étais avec lui il y a à peine trois jours » dit Mgr Pierre-Olivier Tremblay.

Il affirme avoir réagi avec émotion, et avoir ensuite été rassuré de savoir que la vie du père Grou n’était pas en danger.

Mrg Tremblay n'est pas sans penser que ce qui est arrivé au père Grou aurait pu arriver à n'importe quel prêtre, dont lui.

On est dans un espace de rencontre avec les gens, de proximité. Il y a toujours un risque à travers ça, dit-il.

L'évêque auxiliaire assure que des mesures de sécurité sont déjà en vigueur au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Les accès sont contrôlés dans les espaces de culte et des agents de sécurité sont présents.

La sécurité sera par ailleurs améliorée dans le cadre des rénovations en cours sur les lieux.

Malgré tout, il rappelle qu’être proche des gens, « c’est ce qui fait la richesse de notre vie, de nos rencontres, de nos moments de prière et de nos célébrations ».

Avec les informations de Marie-Claude Julien

Mauricie et Centre du Québec

Croyances et religions