•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau à Thunder Bay pour une assemblée citoyenne

Justin Trudeau

Justin Trudeau était à Thunder Bay, vendredi

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a entendu un plaidoyer émouvant en faveur d'une amélioration des services de soins en santé mentale dans les collectivités autochtones lors de son assemblée publique vendredi soir à Thunder Bay.

Près de 900 personnes ont assisté à l'événement au gymnase de l'Université Lakehead. Plusieurs thèmes ont été abordés, allant de l'affaire SNC-Lavalin au bilan libéral en matière d’environnement.

C’est toutefois le cri du coeur d’une femme de 26 ans qui a quitté la Première Nation de Sandy Lake, qui a retenu l’attention. Elle urge Ottawa d’en faire plus pour subvenir aux besoins en santé mentale des communautés autochtones.

Forrest Sawanas a expliqué que « plusieurs choses horribles » se déroulent dans sa communauté, alléguant des cas de violence conjugale et d’agressions sexuelles. Elle demande donc à Justin Trudeau de fournir un plan pour soutenir les peuples autochtones du Nord.

« Des mesures de soutien sont nécessaires pour aider la communauté à surmonter les traumatismes », a-t-elle dit, en ayant peine à retenir ses larmes. Le premier ministre a remercié la jeune dame pour son intervention, en saluant sa force et son courage.

Justin Trudeau a déclaré que le gouvernement fédéral a encore beaucoup à faire au sein des communautés autochtones, notamment en matière de logements, d'éducation et de santé mentale.

Le premier ministre a profité des questions du public vendredi pour défendre le bilan de son gouvernement et souligner ses réalisations.

Nord de l'Ontario

Politique fédérale