•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pascal Montembeault renonce à son enquête préliminaire

Pascal Montembeault, 37 ans, accusé de 170 chefs de nature sexuelle renonce à son enquête préliminaire
Pascal Montembeault, 37 ans, accusé de 170 chefs de nature sexuelle renonce à son enquête préliminaire Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Accusé de 170 chefs d'accusation de nature sexuelle, Pascal Montembeault était de retour en cour vendredi matin et il a renoncé à son enquête préliminaire.

L'homme de Trois-Rivières aurait fait plus d'une centaine de jeunes victimes de partout au Québec, mais aussi en France.

Son avocat, Me Guy Plourde, précise que son client est prêt à reconnaître sa culpabilité à un certain nombre d'infractions qui restent à préciser.

Depuis son arrestation en août 2017, Pascal Montembault a déjà plaidé coupable à des chefs d'attouchements sexuels, de leurre informatique et de production de matériel de pornographique juvénile.

Il est aussi accusé d'incitation à des contacts sexuels et d'extorsion.

Pascal Montembeault demeure détenu jusqu'à son retour en cour le 22 mai prochain.

Estrie

Procès et poursuites