•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lanceuse de chaises : son avocat espère éviter un procès

Photo d'une femme aux cheveux blonds qui tient une chaise pliante dans les mains.
Marcella Zoia s'était rendue aux policiers en février. Photo: Police de Toronto
Radio-Canada

La femme de 19 ans accusée d'avoir lancé des chaises du haut du balcon d'une tour de condominiums près de l'autoroute Gardiner à Toronto doit comparaître à nouveau en cour le 26 avril, après une audience vendredi.

Marcella Zoia est accusée notamment de méfait et d'avoir mis la vie de quelqu'un en danger.

Heureusement, personne n'avait été blessé par les chaises, lors des événements reprochés qui remontent à février dernier.

La jeune femme s'était rendue à la police, après avoir été recherchée par les autorités en lien avec la diffusion dans les médias sociaux d'une vidéo la montrant en train de lancer une chaise.

Son avocat a affirmé à la sortie du tribunal, vendredi, que sa cliente était pleine de remords.

Elle a perdu beaucoup d'amis, elle a été expulsée de son école... C'est extrêmement gênant pour elle.

Greg Leslie, avocat de la défense
Photo d'un homme portant un complet bleu se tenant debout devant les micros de journalistes.Greg Leslie, l'avocat de la jeune accusée Photo : Radio-Canada

Me Leslie compte d'ailleurs contester son expulsion de son programme d'hygiène dentaire, faisant valoir que sa cliente est présumée innocente jusqu'à preuve du contraire.

Il espère parvenir à une entente avec la Couronne d'ici trois à quatre mois pour éviter à sa cliente un procès et une peine de prison.

La jeune femme a été libérée sous caution le mois dernier, mais doit entre autres habiter chez sa mère pour l'instant, selon l'ordonnance de la cour.

Elle n'a pas assisté à l'audience, vendredi, et ne doit pas être en cour non plus pour sa prochaine comparution le 26 avril, indique son avocat.

Toronto

Justice et faits divers