•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une « agression grave » à l'Université Brock fait trois blessés

Photo de quatre autopatrouilles dans une rue dont une qui a ses gyrophares allumés.
Le campus de l'Université Brock a été fermé temporairement jeudi soir, en raison de l'agression. Photo: CBC/Andrew Collins
Radio-Canada

Les cours doivent avoir lieu comme à l'habitude vendredi à l'Université Brock de St. Catharines, au lendemain d'une « agression grave », selon la police, dans une résidence du campus qui a fait trois blessés.

Le campus a été fermé pendant environ une heure, jeudi soir, alors que des rumeurs circulaient en ligne qu'un tireur pouvait être à l'oeuvre.

La police régionale du Niagara a assuré que ce n'était pas le cas. Deux personnes ont plutôt été poignardées dans une dispute qui a aussi fait un troisième blessé vers 20 h, indique le porte-parole policier Phil Gavin.

Les trois victimes ont été amenées à l'hôpital, mais on ne craint pas pour leur vie.

Les policiers recherchent deux suspects qui auraient fui le campus après l'agression. Selon M. Gavin, ils sont dans la vingtaine, de petite carrure et d'origine sud-asiatique.

L'enquête policière se poursuit.

La direction de l'Université indique, de son côté, qu'elle passera en revue, conjointement avec la sécurité du campus, comment les détails des événements ont été communiqués aux étudiants, jeudi soir.

Toronto

Justice et faits divers