•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les usagers de la STS fâchés de l'abandon de la station du Dépôt

Une trentaine de citoyens et de commerçants ont participé à la séance d'information concernant l'abandon de la station du Dépôt par la Société de transport de Sherbrooke.

Une trentaine de citoyens et de commerçants ont participé à la séance d'information concernant l'abandon de la station du Dépôt par la Société de transport de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Emilie Richard

Radio-Canada

Une trentaine de citoyens et de commerçants ont participé à la séance d'information sur le redéploiement des autobus sur la rue King Ouest, jeudi soir. Les usagers ont fait entendre leur mécontentement.

Dès la fin de l'été, la Société de transport de Sherbrooke (STS) abandonnera la station du Dépôt pour installer deux nouveaux abribus chauffés sur la rue King Ouest, à la hauteur de la rue Wellington et de la rue du Dépôt.

Selon la Ville, les avantages d'un tel changement sont nombreux pour les usagers, notamment en ce qui à trait à la sécurité et au temps de parcours.

On mise également sur la station du Cégep pour la majorité des correspondances. Une idée qui ne plaît pas à Sylvie Brunelle qui utilise quotidiennement l'autobus pour se rendre au travail.

Si vous faites le changement bidirectionnel au cégep, ça allonge mon parcours de 20 minutes le soir. Je fais tout en autobus. C'est plus sécuritaire au centre-ville, parce que quand on se retrouve à 9 h ou 10 h au cégep, je suis toute seule, dans un champ perdu, alors qu'au centre-ville, il y a toujours de la circulation, s'est-elle exprimée.

Mes inquiétudes, ce sont les difficultés des transferts.

Marie-Christine Milot, utilisatrice du transport en commun

L'avenir de la station du Dépôt a aussi été relevé par plusieurs citoyens qui auraient souhaité avoir sous les yeux un projet plus concret du pôle multimodal annoncé.

Notre objectif à la Ville c'est de donner beaucoup plus de place aux piétons et aux cyclistes. C'est là qu'on s'en va. Il n'y a rien de fait encore, mais un mandat sera donné dans les prochaines semaines. Il n'y a rien qui empêche le déplacement des autobus en attendant, assure Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines.

À plusieurs reprises, les citoyens ont également déploré le fait qu'ils n'ont pas été consultés sur les changements à venir.

On nous dit, le 4 mars, lors du conseil municipal, il n'y a rien de décidé et on va consulter avant. Sept jours plus tard, c'est annoncé comme étant canné, selon le citoyen, Maxime-Édouard Crête.

Le président de la STS, Marc Denault assure que les préoccupations et les inquiétudes des usagers seront considérées dans la mise en place du projet.

État de la situation à la station du Dépôt

  • 63 % des clients et clientes ne font que passer
  • La station est à 1,5 km de la station du Cégep
  • 500 autobus par jour y circulent

Estrie

Affaires municipales