•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le centre d'appels Nordia de Rouyn-Noranda ferme ses portes

La façade du bâtiment de l'entreprise Nordia.
Le centre d'appels Nordia de Rouyn-Noranda fermera ses portes à la fin de 2019. Photo: Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin
Marie-Hélène Paquin

Le centre d'appels Nordia de Rouyn-Noranda fermera ses portes à la fin de 2019. Cette fermeture entraînera 88 pertes d'emploi, dont la moitié à temps partiel.

La nouvelle a été annoncée par TVA Abitibi-Témiscamingue en fin d'après-midi, jeudi, et confirmée par le directeur des communications de Nordia, Philip Van Leeuwen.

Les employés ont appris mercredi que l'entreprise fermerait définitivement ses portes en décembre 2019.

Selon Philip Van Leeuwen, la pénurie de main-d'oeuvre serait au coeur de cette décision. Il y a deux ans, on était 172 employés à notre site de Rouyn-Noranda. Aujourd'hui, il ne reste que 88 personnes, et sur ces 88, à peu près la moitié travaille à temps partiel. C'est très difficile, le centre de Rouyn-Noranda est devenu, de loin, le plus petit centre exploité par Nordia, explique-t-il.

Le directeur des communications explique que le centre n'était plus rentable.

Accompagnement d'ici la fermeture

L'entreprise affirme que les employés de Rouyn-Noranda seront accompagnés dans cette fermeture.

La raison pour laquelle on l'a annoncé neuf mois d'avance, c'est pour donner le plus de temps possible à nos employés pour s'adapter à ce changement-là et on va les accompagner durant cette période aussi, assure Philip Van Leeuwen.

Les employés qui le désirent pourraient par exemple être transférés dans un des cinq autres centres québécois, soit Laval, Montréal, Québec, Saguenay et Sherbrooke.

Plusieurs organismes communautaires de la région, dont le Téléthon de la Ressource pour personnes handicapées, bénéficiaient des locaux et du bénévolat des employés de Nordia.

Abitibi–Témiscamingue

Emploi