•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Plante à la fois satisfaite et déçue du budget de Québec

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, commente le budget de Québec.
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, commente le budget de Québec. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Même si elle salue certaines annonces contenues dans le premier budget du gouvernement Legault, la mairesse de Montréal reste sur sa faim quant aux investissements consacrés à mobilité durable.

« Je ne peux pas passer sous silence le fait que le gouvernement manque le train de la politique de mobilité durable. Il faut noter la diminution de la part du transport collectif dans les investissements en transport au PQI [Plan québécois des infrastructures] qui passent de 31 % à 27 %. Cela ne va pas dans la bonne direction en matière de lutte aux changements climatiques », a déclaré Valérie Plante.

Elle a dit qu’elle se serait attendue à un « renversement de la proportion des investissements » dans le transport en commun au lieu d’une réduction.

Absence de planification

De plus, Valérie Plante considère que le gouvernement Legault manque « le bateau de la planification ».

« Si le ratio d’investissement entre le transport routier et le transport collectif était plus équilibré, nous pourrions arriver à cette planification cohérente », a-t-elle affirmé.

Elle a aussi déploré que le budget Girard ne règle pas « la problématique urgente du financement des opérations du transport collectif ».

Est-ce que je suis déçue spécifiquement pour la ligne rose? Je vous dirais que je suis préoccupée par le message qu’envoie le gouvernement du Québec avec les chiffres qui sont dans ce budget.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante

Néanmoins, la mairesse de Montréal accueille favorablement les autres mesures annoncées, comme celles qui concernent l’habitation, la décontamination de terrains industriels, les infrastructures, la gestion des matières résiduelles, l’immigration et les ateliers d’artistes.

Des gens dans le métro de Longueuil le matin.                        Il n’y a qu’une seule station de métro à Longueuil, et elle a été construite il y a plus de 50 ans. Photo : Radio-Canada / Janic Tremblay

Ligne jaune : la mairesse de Longueuil voit rose

Contrairement à sa vis-à-vis de Montréal, la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, n'avait que de bons mots pour le budget Girard et se réjouit notamment des annonces en transport collectif.

Québec prévoit en effet une étude sur le prolongement de la ligne jaune du métro à Longueuil. Le projet fait partie du programme québécois d'infrastructures 2019-2029 publié aujourd'hui, tout comme l'implantation d'un mode de transport collectif structurant d'une part sur le boulevard Taschereau à Longueuil et d'autre part dans l'est de Montréal.

Québec prévoit également étudier l'implantation d'un réseau de voies réservées sur les autoroutes de la région métropolitaine et sur la route 116 en Montérégie.

Le premier budget du gouvernement Legault et deux projets structurants pour Longueuil agglomération, soit le prolongement de la ligne jaune du métro et le tramway sur le boulevard Taschereau… Écoutez, la mairesse de Longueuil est très, très, très satisfaite.

Sylvie Parent, mairesse de Longueuil

Politique provinciale

Politique