•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec poursuit ses investissements pour le rail gaspésien

La voie ferrée en Gaspésie
Québec octroie 85 millions de dollars pour poursuivre la réhabilitation du chemin de fer en Gaspésie. (Archives) Photo: Radio-Canada / Sylvie Aubut
Julie Tremblay

85 millions de dollars sont consentis dans le budget provincial du gouvernement de François Legault pour poursuivre la rénovation du chemin de fer en Gaspésie.

Le tronçon entre Caplan et Port-Daniel–Gascons entre maintenant dans la catégorie planification du Programme québécois des infrastructures (PQI), ce qui représente la deuxième étape à franchir dans la réalisation d’un projet d’infrastructures.

Cet investissement fait partie des rares mesures qui concernent directement la Gaspésie dans le budget du gouvernement du Québec, dévoilé jeudi.

Le chantier du Groupe maritime Verreault des MéchinsLe chantier du Groupe maritime Verreault des Méchins en Gaspésie Photo : Radio-Canada

200 M$ pour les chantiers maritimes

Par ailleurs, Québec bonifie de 200 millions de dollars l’enveloppe de 250 millions annoncée l’an dernier pour soutenir les chantiers dans la modernisation de leurs équipements.

Québec assouplit également les règles du programme et accompagnera les chantiers maritimes qui souhaitent accroître leur productivité.

Baisse de la taxe scolaire

L’instauration d’un taux unique de taxe scolaire a été officialisée dans le premier budget Legault. En Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, cela représente une baisse de 440 $ pour une résidence de 270 000 $.

Une iPhone 7 blanc posé sur une table à côté d'un iPhone 8 noir tenu dans la main de quelqu'un.Ce n'est pas si compliqué de sécuriser son téléphone, mais peu de gens prennent le temps de le faire. Photo : Reuters / Fabrizio Bensch

Internet pour tous

Finalement, le gouvernement Legault confirme ses promesses électorales en investissant 400 millions de dollars sur sept ans pour assurer l’accès à internet haute-vitesse et au réseau cellulaire dans les régions du Québec.

Une maigre somme de 2,2 millions de dollars sur trois ans est également consentie pour aider les municipalités à faire face à des événements climatiques extrêmes comme l’érosion côtière et les inondations.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports