•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les employés mis à pied chez Sural à Victoriaville

Affiche dans la neige
L'entreprise Sural est située dans le parc industriel de Bécancour et à Victoriaville. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les employés de l'aluminerie Sural de Victoriaville sont officiellement mis à pied. Il y a quelques semaines, le même sort avait été réservé à leurs collègues de Bécancour.

L'entreprise, originaire du Vénézuela, fait face à une crise de liquidité.

L'usine de Victoriaville a cessé ses activités au début du mois de février. Le 1er mars dernier, la quarantaine d'employés ont reçu un avis définitif de licenciement.

Si le contrôleur au dossier n'arrive pas à trouver un acquéreur pour l'entreprise qui se trouve en ce moment à l'abri de ses créanciers, c'est Québec qui pourrait se retrouver avec une partie de la facture.

Selon Investissement Québec, la dette de Sural envers les contribuables s'élève à environ 26 millions de dollars. Investissement Québec, qui est un créancier garanti, affirme qu'il est trop tôt pour connaître les possibilités de récupérer de l'argent.

Estrie

Emploi