•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les employés mis à pied chez Sural à Victoriaville

Affiche dans la neige

L'entreprise Sural est située dans le parc industriel de Bécancour et à Victoriaville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les employés de l'aluminerie Sural de Victoriaville sont officiellement mis à pied. Il y a quelques semaines, le même sort avait été réservé à leurs collègues de Bécancour.

L'entreprise, originaire du Vénézuela, fait face à une crise de liquidité.

L'usine de Victoriaville a cessé ses activités au début du mois de février. Le 1er mars dernier, la quarantaine d'employés ont reçu un avis définitif de licenciement.

Si le contrôleur au dossier n'arrive pas à trouver un acquéreur pour l'entreprise qui se trouve en ce moment à l'abri de ses créanciers, c'est Québec qui pourrait se retrouver avec une partie de la facture.

Selon Investissement Québec, la dette de Sural envers les contribuables s'élève à environ 26 millions de dollars. Investissement Québec, qui est un créancier garanti, affirme qu'il est trop tôt pour connaître les possibilités de récupérer de l'argent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Emploi