•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget provincial : la Côte-Nord aura son gaz naturel liquéfié

Conduite de gaz naturel.
D'importantes sommes ont été consenties dans le budget provincial pour approvisionner la Côte-Nord en gaz naturel liquéfié. (Arichives) Photo: La Presse canadienne
Julie Tremblay

Le gouvernement Legault investit 25 millions de dollars sur trois ans pour le transport de gaz naturel liquéfié sur la Côte-Nord, un projet attendu depuis plusieurs années dans la région.

Cet argent servira à construire des infrastructures où l'on peut stocker le gaz naturel liquéfié et le remettre à l'état gazeux afin qu'il puisse être utilisé par les entreprises. Un appel de projets avait été lancé en ce sens l’été dernier et Québec doit annoncer ultérieurement celui qui a été retenu.

À cette somme, le gouvernement ajoute 45 millions de dollars pour favoriser la conversion des équipements des grands consommateurs industriels afin de leur permettre de s’approvisionner en gaz naturel liquéfié. Cet argent sera distribué par le programme ÉcoPerformance et sera réservé aux industriels de la Côte-Nord.

Ces sommes-là, et les infrastructures qu’on va mettre en place, vont certainement devenir un incitatif pour accueillir des gens et pour le développement économique sur la Côte-Nord.

Stéphane Forget, président de la Fédération des chambres de commerce du Québec
Le président de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Stéphane Forget, souriant un peu à la caméra.Le président de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Stéphane Forget (Archives) Photo : Radio-Canada / Janic Tremblay

Baisse des taxes scolaires

L’instauration d’un taux unique de taxe scolaire a été officialisée dans ce premier budget du gouvernement Legault. Sur la Côte-Nord, cela représente une baisse de 328 $ pour une résidence de 270 000 $.

50 M$ pour la Société ferroviaire de Pointe-Noire

Par ailleurs, le quai multiusager de Pointe-Noire, dont les activités sont en croissance, bénéficiera de 50 millions de dollars pour accroître la capacité de ses installations et les garder conformes aux normes environnementales.

Selon les documents budgétaires, le gouvernement fédéral devrait également contribuer à ces investissements.

Machine pour le chargement de minéraliers au port de Sept-ÎlesChargeuse à minerai au quai multiusagers de Pointe-Noire, dans la baie de Sept-Îles (Archives) Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Vers un rail entre Dolbeau-Mistassini et Baie-Comeau

Québec annonce également la réalisation d’une étude de faisabilité au sujet du prolongement du réseau ferroviaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean vers Baie-Comeau.

Ce raccordement pourrait constituer une occasion de développement importante en fournissant un nouvel accès aux marchés internationaux à partir d'un port en eaux peu profondes selon le gouvernement.

7,5 millions de dollars seront consacrés à cette étude.

Investissements pour plusieurs tronçons de la route 138

Québec confirme par ailleurs le prolongement de la route 138 entre Kegaska et La Romaine, ainsi qu’entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière. Les travaux de déboisement dans le secteur de La Romaine doivent commencer au printemps, le reste demeure en planification.

De plus, 18,3 millions de dollars seront investis en 2019-2020 pour reconstruire et améliorer diverses sections de la route entre Baie-Comeau et Port-Cartier.

26,4 millions de dollars sont également consentis d’ici 2029 pour la reconstruction de la côte Arsène-Gagnon, sur la route 138, aux Bergeronnes.

Un téléphone400 millions de dollars seront investis pour que toutes les régions du Québec aient accès à internet haute vitesse et à un réseau cellulaire fiable. (Archives) Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Internet pour tous

Finalement, le gouvernement Legault confirme ses promesses électorales en investissant 400 millions de dollars sur sept ans pour assurer l’accès à internet haute vitesse et au réseau cellulaire dans les régions du Québec.

Une maigre somme de 2,2 millions de dollars sur trois ans est également consentie pour aider les municipalités à faire face à des événements climatiques extrêmes comme l’érosion côtière et les inondations.

Côte-Nord

Transports