•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux plans pour séduire les visiteurs de la rue Sparks

Des gens sont assis sur des chaises et des coussins sur la rue Sparks.
Des passants profitent des installations de la rue Sparks. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Pour attirer davantage de visiteurs sur la rue Sparks, la Ville d'Ottawa propose une programmation culturelle diversifiée, de la verdure et l'aménagement d'espaces éphémères sur l'artère piétonnière du centre-ville.

Après une analyse du paysage de la rue, des projets pilotes et plusieurs consultations auprès du public, la Ville a présenté jeudi de nouveaux plans pour améliorer le taux d’achalandage après les heures de travail et la fin de semaine sur la rue Sparks.

Notre objectif est d’exploiter le potentiel exceptionnel de la rue Sparks comme destination en plein cœur du centre-ville d’Ottawa, a affirmé Jim Watson, maire d’Ottawa.

C’est nécessaire d’avoir plus d’infrastructures permanentes!

Jim Watson, maire d'Ottawa
Des notes apposées sur des images montrant différentes propositions d'aménagement de la rue Sparks.Des commentaires ont été laissés par la population dans le cadre des consultations sur la revitalisation de la rue Sparks, à Ottawa. Photo : Radio-Canada

D’abord, ces nouveaux plans proposent davantage de verdure pour décorer les murs de béton des édifices. On y prévoit l’ajout d’environ cinquante arbres, de jardinières, d’espaces verts et de plantes vivaces, en plus de l'aménagement d’espaces éphémères, tels que des sofas et des tables, afin que les gens puissent venir relaxer.

En mettant l’expérience des piétons, l’accessibilité et les espaces verts au cœur du réaménagement, et en continuant de soutenir les commerçants, la rue Sparks pourrait devenir une destination animée en plein centre de la capitale, tant pour les résidents que pour les visiteurs, affirme Catherine Mckenna, députée d’Ottawa-Centre et ministre fédérale de l’Environnement.

La Ville souhaite aussi offrir des endroits chauffés en hiver, des points d’eau, un accès wi-fi, ainsi que l’intégration d’éléments mettant en relief l’histoire de la rue Sparks pour enrichir l’expérience du public. Les entreprises sont aussi encouragées à raffiner leurs présentoirs sur la rue.

Les élus municipaux proposent également un calendrier culturel composé d’événements spéciaux, des installations artistiques et des activités publiques pour mettre en lumière les diverses communautés du Canada.

Le public est invité à se prononcer sur les croquis, que l'on retrouve au 79, rue Sparks. Un rapport sera présenté prochainement à la Commission de la capitale nationale (CCN), à la Ville et au public.

Ottawa-Gatineau

Urbanisme