•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Derek Fildebrandt en campagne pour une Alberta plus autonome

Un homme avec une barbe. Il porte un costard avec une cravate bleue à pois blancs. Trois autres hommes sont situés derrière lui. On aperçoit au fond une banderole qui indique en anglais: « Alberta » et « independence ».
Derek Fildebrandt a décrit le PCL comme une « coalition entre conserveurs de la base, libertariens et patriotes albertains ». Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le chef du Parti conservateur libre (PCL) a lancé sa campagne jeudi, à Calgary, en mettant de l'avant son désir de voir émerger une Alberta qui soit davantage affranchie d'Ottawa.

Derek Fildebrandt a dévoilé les grandes lignes de sa plateforme électorale avec la ferme intention de réformer les relations qu’entretient l’Alberta avec le gouvernement fédéral.

« Le Parti conservateur libre est le seul parti qui brisera l’emprise d’Ottawa en faisant passer l’Alberta en premier », a-t-il déclaré lors de son discours à l’association communautaire Bridgeland-Riverside, dans le nord-est de Calgary.

Derek Fildebrandt s’est engagé à faire sortir l’Alberta du programme de péréquation fédéral, s’il devenait premier ministre.

Il entend aussi faire en sorte que l’Alberta puisse percevoir ses propres taxes ou impôts et décider de sa politique d’immigration.

J’en ai assez que l’Alberta soit traitée comme une colonie de seconde zone.

Derek Fildebrandt.

Si Ottawa refuse que l'Alberta prenne ses distances, Derek Fildebrant a annoncé qu'il ferait un référendum pour sonder la population au sujet de l'indépendance de la province.

Le chef du PLC, qui est présentement le député de la circonscription de Strathmore-Brooks, se présente comme candidat dans la circonscription Chestermere-Strathmore. Il a profité de l’occasion pour présenter les premiers des 30 candidats qui devraient tenter de remporter un siège à l’Assemblée législative sous les couleurs du PCL.

Alberta

Politique