•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les publicités du Manitoba pour la baisse de la TVP attisent la critique de l’opposition

Une affiche du gouvernement faisant la promotion de la baisse de la TVP.
Le gouvernement manitobain a payé une campagne d'affichage de quatre semaines pour ses affiches publicitaires. Photo: Radio-Canada / John Einarson
Radio-Canada

La campagne publicitaire multiplate-forme du gouvernement manitobain pour promouvoir sa décision de réduire la taxe de vente provinciale est critiquée par l'opposition. Le chef du Parti libéral, Dougald Lamont, estime qu'il s'agit d'une campagne électorale aux frais du contribuable.

Dougald Lamont affirme que la stratégie de communication du gouvernement conservateur renvoie à des procédés politiques que ce dernier avait justement critiqués à son arrivée au pouvoir.

« C’est une dépense qui devrait être faite par les partis et pas le gouvernement. C’est justement quelque chose qui avait été supprimé en 2016 parce que c’est ce que faisait constamment le NPD auparavant », affirme-t-il.

Selon lui, cette dépense n’est pas une priorité. « Ça fait plus d'un an qu’on demande au gouvernement une campagne d’affichage pour rendre compte des dangers de la drogue, surtout la méthamphétamine », explique-t-il en notant que sa demande n’a pas été entendue pour le moment.

Dans un courriel envoyé à CBC/Radio-Canada, le gouvernement précise que son investissement total pour cette campagne publicitaire s’élève à 173 000 $ dans son budget 2019.

Cette dernière comprend de l’affichage, des publicités à la radio, sur les réseaux sociaux et dans la presse.

Pour le chef du Nouveau Parti démocratique, Wab Kinew, « c’est un signe que ce gouvernement prépare une prochaine élection ».

Des Winnipégois peu convaincus

Certains habitants de Winnipeg abondent dans le sens de l’opposition, notamment Andrea, qui juge le procédé « hypocrite » quant à ses véritables intentions : « Je ne vois pas en quoi c’est un choix responsable d’investir 173 000 $ dans des affiches pour annoncer une promesse de campagne. »

Charles Tinman estime pour sa part qu’il s’agit d’une perte d’argent. « On a d’autres besoins plus importants. Je pense que la province a déjà communiqué sur la baisse de taxe dans les nouvelles et sur Internet », déclare-t-il.

Charles Tinman, un résident de Winnipeg.Pour Charles Tinman, l'investissement de la province dans la campagne de publicité n'était pas nécessaire. Photo : Radio-Canada

Pour Dougald Lamont, qui a par ailleurs travaillé comme publicitaire, un message de ce type ne peut pas être innocent.

« Une publicité demande toujours au public de faire quelque chose. Qu’est-ce qui est demandé là? », demande-t-il.

Il ajoute que la population n’a de toute façon pas de choix par rapport à cette décision : « Ce message est partisan et non dans l’intérêt du public. »

i« Il est important d'informer les Manitobains sur le fait que le gouvernement tient ses promesses et prend des mesures pour rendre la vie plus abordable », assure pour sa part le gouvernement.

Ce dernier a annoncé dans son budget provincial qu’il baissera d’un point de pourcentage la TVP, à compter du 1er avril.

Avec des informations de Mathilde Monteyne

Manitoba

Politique provinciale