•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Olympiques prêts à affronter les Voltigeurs malgré l'ampleur du défi

Des joueurs de hockey rigolent pendant un exercice de tirs au but
Les joueurs des Olympiques ont terminé leur préparation en vue des séries Photo: Radio-Canada
Jonathan Jobin

Affronter les Voltigeurs de Drummondville en première ronde des séries représentait déjà tout un défi pour les Olympiques de Gatineau. Or, maintenant que l'équipe doit se débrouiller sans deux de ses joueurs les plus importants, tenter de battre une des meilleures formations de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) relèvera du miracle.

Le gardien Creed Jones sera à l'écart du jeu en raison d'une mononucléose, alors que le capitaine Gabriel Bilodeau devrait rater le premier match, et peut-être même toute la série, en raison d'une blessure au bas du corps.

Le vétéran défenseur a patiné sans équipement à la fin de l'entraînement, jeudi, mais il peinait à se mouvoir sur la glace et ne semblait pas capable de bien pousser sur ses jambes.

Ça va être un très gros défi et l'expérience va entrer en ligne de compte. Les entraîneurs nous ont préparés pour tout. Je suis dans l'état d'esprit pour causer une surprise, même si c'est une grosse équipe l'autre bord, souligne le jeune gardien Rémi Poirier, qui se retrouve par surprise dans le rôle de gardien numéro un pour les séries.

Les Voltigeurs ont terminé la saison régulière au 2e rang du classement de la LHJMQ, 55 points devant les Olympiques. Sans son meilleur défenseur, l'équipe se retrouve avec peu de défenseurs d'expérience et une équipe très jeune.

Un gardien de but, au hockey, regarde devant lui pendant un exercice sur la patinoireLe gardien des Olympiques, Rémi Poirier, hérite du rôle de numéro un pour les séries. Photo : Radio-Canada

Je me sens confiant et l'équipe est confiante aussi. C'est une très grosse équipe, mais on est prêts à créer une surprise.

Rémi Poirier, gardien de but des Olympiques de Gatineau

L'entraîneur Éric Landry souhaite voir certains joueurs se partager les lourdes responsabilités qui incombaient à Bilodeau cette saison.

Ça fait deux semaines qu'on travaille là-dessus. Même si on n’a pas eu les résultats qu'on souhaitait à toutes les parties, on a vu beaucoup d'amélioration de nos joueurs. Il faut être encore meilleurs dans nos systèmes pour profiter de nos chances et limiter celles de notre adversaire, mentionne Éric Landry.

Malgré le défi titanesque, les jeunes joueurs des Olympiques veulent croire qu'ils peuvent être compétitifs dans cette série. Après tout, ils ont battu les Voltigeurs deux fois durant la saison régulière, des victoires de 7-1 en novembre et de 4-3, en prolongation, en janvier dernier.

On a gagné ces matchs-là alors qu'ils avaient la même équipe. Il faut reproduire les petites choses qu'on a faites dans ces matchs qui ont fait la différence. On peut faire une série plus serrée, croit l'attaquant Mathieu Bizier, qui reconnaît du même coup que le défi est grand.

Les Olympiques affrontent les Voltigeurs à Drummondville vendredi soir et samedi soir. Les troisième et quatrième matchs auront lieu mardi et mercredi au Centre Robert-Guertin.

Ottawa-Gatineau

Hockey